Modern technology gives us many things.

Bernard Tapie : « On m’a exécuté avant d’être condamné »

bernard tapiePARIS- Bernard Tapie s’est élevé mercredi contre la saisie d’une partie de ses biens dans l’enquête sur l’arbitrage de son litige avec le Crédit Lyonnais sur la revente d’Adidas, affirmant avoir été « exécuté avant même d’avoir été condamné ».

Dénonçant l’acharnement du pouvoir socialiste, l’homme d’affaires a affirmé que tous ses biens avaient été saisis pour une valeur de 280 millions d’euros et ses comptes bancaires bloqués, précisant qu’il allait contester cette mesure.

Selon une source proche du dossier, ni tous les biens ni tous les comptes bancaires de Bernard Tapie n’ont été saisis et les parts sociales dans le pôle Sud du Groupe Hersant Media (GHM) ne sont pas visées pour l’instant.

« Seuls des comptes bancaires à Monaco ont fait l’objet d’une saisie, mais M. Tapie en a d’autres », a-t-on déclaré de même source à Reuters.

Les juges ont engagé la saisie de deux assurances-vie souscrites par Bernard Tapie et son épouse en novembre 2008, la villa « la Mandala » à Saint-Tropez, achetée 48 millions d’euros, ainsi que les parts sociales détenues par Bernard Tapie dans son hôtel particulier de la rue des Saints-Pères, à Paris, d’une valeur de 69,3 millions d’euros, selon une source judiciaire.

« Je ne savais pas que je vivais dans un pays où l’on peut exécuter les gens avant d’avoir été condamné », a lancé Bernard Tapie sur i>TELE et Europe 1. « Ce n’est pas une part importante, c’est tout! Pas seulement mes biens, c’est également bloquer tous mes comptes en banque ».

« On va se battre, vous ne pensez pas que je vais rester les bras ballants, en disant ‘ben allez-y, j’ai la tête sur le billot, vous avez la hache à la main, coupez!’. Vous ne pensez pas que je vais me laisser faire », a-t-il ajouté.

Les commentaires sont fermés.