Modern technology gives us many things.

Bénin : Boni Yayi recule dans l’affaire du juge Houssou

boni yayi 1Le juge d’instruction Angelo Houssou dont le passeport avait été saisi sur instruction du Président de la République béninoise, Boni Yayi (photo), est entré en possession de sa pièce depuis hier. En attendant que le magistrat confirme qu’il est désormais libre de ses mouvements, on peut tout de même noter une avancée dans l’affaire dite  »juge Houssou ».

Après plus d’une semaine de saisie, la police a rendu depuis hier au juge Angelo Houssou son passeport dont il a été dépossédé le vendredi 17 mai dernier à la frontière de Sèmè-Kraké. En effet, quelques heures après sa décision de non-lieu dans les affaires  » tentatives d’empoisonnement et de coup d’Etat contre Boni Yayi « , le juge du 6ème cabinet d’instruction du Tribunal de Première Instance de Première Classe de Cotonou a été interdit de voyage alors qu’il s’apprêtait à remplir les formalités d’usage à la frontière de Sèmè-Kraké pour, disait-il, passer le weekend de pentecôte au Nigéria. Après avoir été conduit à la direction générale de la police où il a passé la nuit pour des questions de sécurité, le magistrat Houssou s’est vu retirer son passeport avant d’être contraint à rester à son domicile où il était gardé par quatre hommes en uniforme. Le juge Houssou était devenu du coup très  » inquiet  » par sa vie en dépit des mesures prises par le gouvernement et qui n’ont été d’ailleurs de son goût. Après les menaces de l’union nationale des magistrats qui ont fait suite à son Assemblée générale tenue mercredi dernier, le juge qui ne devrait sortir de chez lui sans une autorisation préalable du directeur général de la police et du chef d’Etat-major des armées, a repris son passeport précédemment saisi la police. A suivre…

(Adjinakou 27/05/2013)

 

Les commentaires sont fermés.