Modern technology gives us many things.

Bâtiments effondrés, toitures emportés, arbres déracinés : l’orage fait des ravages à Sédhiou

inondation 2Longtemps attendu, l’hivernage qui s’installe à Sédhiou ne  fait que des heureux. Toujours accompagnées de vents violents ces pluies qui arrosent la région depuis plus d’une semaine continue de semer la panique et la désolation au sein des populations. Le constat dans plusieurs localités reste le même. D’arbres géants tombés sur des fils électriques obstruant la fluidité du trafic et perturbant la distribution du courant électrique noté tout prêt de la sous-préfecture de Diendé sont les conséquences d’un vent qui sème le désordre. Ce n’est pas tout. À Salikégné Soucoutoto dans la communauté rurale de Diendé, c’est des maisons entières qui ont cédé face à la furie de cette intempérie. Dioutala Sané et Dialang sané tous originaire de Mayor dans le département de Bounkiling, ont eux aussi vu leur maisons emportées par le vent. Ce même scénario s’est produit dans plusieurs villages qui se situent en bordure de la route départementale Madina Wandifa Sédhiou. Sur cet axe d’ailleurs le spectacle du bâtiment complètement délabré du Cem de Ndiama ne passe pas inaperçu. Ce Bâtiment qui, si l’on en croit le Principal est le fruit d’un rude labeur des parents d’élève, s’est effondré sous l’effet du vent combiné à une forte pluie qui s’est abattu ce weekend. Très affecté par cette situation Cheikh Ngom lance un cri de détresse. « Les parents ont remué ciel et terre pour construire ces deux salles en abris améliorés », se lamente le Principal qui, obligé de fermer son école à cause de l’hivernage, s’inquiète du démarrage des cours l’année prochaine.

Ousmane Demba/Sédhiou.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.