Modern technology gives us many things.

Baisse notoire du vol de bétail à Mbirkilane

bétail 3Le préfet sortant du département de Mbirkilane (Kaffrine, centre), Oumar Mamadou Baldé, a indiqué samedi, avoir réussi à ramener de 37 à zéro les réclamations mensuelles de vols de bétail, avec le soutien des forces de l’ordre et des comités de vigilance.

M. Baldé passait le témoin à son successeur à la tête du département de Mbirkilane, lors d’une cérémonie solennelle présidée par le gouverneur de Kaffrine El Hadji Diallo.

A cette occasion, le préfet sortant de Mbirkilane a soutenu que l’un des succès de son administration dans la localité est d’avoir enrayé le phénomène de vol de bétail qui empêchait les populations de dormir en toute quiétude.

« Après avoir constaté la récurrence des vols de bétail et la justesse des moyens des forces de sécurité, nous avons mis sur pied des comités de vigilance dans les quartiers de la commune et villages qui n’ont cessé de sillonner nuitamment tous les coins et recoins de la localité pour annihiler toute tentative », a indiqué M. Baldé.

M. Baldé, affecté à Thiès après un séjour de 28 mois à Mbirkilane, a également soutenu avoir réussi à ramener l’unité dans les mouvements de femmes, longtemps en discorde, et au sein des jeunes, naguère écartelés entre deux structures de gestion des activités de vacances (navétanes).

« Je suis maintenant convaincu que pour avoir des résultats probants dans l’administration territoriale, il faudrait mettre en avant les hommes d’abord et les textes ensuite », a-t-il estimé. Oumar Mamadou Baldé a relevé avoir réussi à faire fonctionner correctement nombre de services administratifs dans le jeune département de Mbirkilane.

M. Baldé a salué la collaboration des forces de l’ordre, des services déconcentrés, des jeunes, femmes, chefs religieux, etc., avant de céder son fauteuil à son successeur, Ibrahima Fall, officiellement installé par le gouverneur de Kaffrine, El Hadji Diallo.

Le préfet entrant de Mbirkilane, qui a entendu les témoignages adressés à son prédécesseur, a promis de privilégier le dialogue et la concertation dans sa nouvelle mission, dans le respect des lois et règlements du pays.

« Je viens, en tant que baye Fall, vivre avec vous bonheur et malheurs, difficultés et succès », a conclu l’ancien préfet de Kanel.

Les commentaires sont fermés.