Modern technology gives us many things.

Bagarre lors de la Prière de Tabaski à Bignona : L’ancien PCR attaque le Maire

Les populations du village d’Oulampane n’oublieront pas de sitôt la prière de Tabaski de cette année. En effet, le PCR sortant qui n’a pas encore accepté la victoire du Maire s’est attaqué à ce dernier lors de la prière. Et pourtant tout allait bien au départ, le Maire est arrivé
après le PCR, ils se serrent les mains, se parlent et s’assoient côte à côte. Les problèmes ont commencé quand l’imam a voulu présenter le Maire ; le PCR le stoppa net et parle de fumisterie de la part de certains jeunes et sages du village et se fut le désordre total. Heureusement que le jour de Tabaski est plein de « baraka » sinon le pire allait se produire car de peu, des imams allaient en venir aux coups de poing. Pour rappel, la commission départementale de recensement des votes de Bignona avait donné Boubacar Bodian (PCR
libéral sortant) perdant des locales et Lansana Sané de l’APR a été par la suite élu Maire de cette nouvelle commune. Le PCR introduit un recours à la cours suprême et le verdict n’est pas encore tombé. En attendant c’est à un combat à mort qui se livrent les deux hommes sur
le terrain. Bodian saisit toutes les occasions pour contester l’autorité du Maire. La cours suprême ferait mieux de vider vite cette question avant qu’un drame ne se produise dans une collectivité locale qui a beaucoup souffert à cause du conflit casamançais.

L. Badiane à Bignona pour xibaaru.com

1 commentaire
  1. Akila dit

    c’est un Bodian, fils de bodian, arrière fils de bodian

Les commentaires sont fermés.