Modern technology gives us many things.

Awa Marie Colle Seck trouve enfin un chirurgien pour l’hôpital de Ziguinchor

eva marie coll seckLe ministre de la Santé et de l’Action sociale, Pr Awa Marie Colle Seck, a annoncé, mercredi, l’affectation, à plein temps, d’un médecin-chirurgien à l’Hôpital régional de Ziguinchor (Sud), répondant ainsi à une vieille doléance des autorités médicales de la région.

‘’Nous avons trouvé une solution pour pouvoir envoyer à Ziguinchor un chirurgien qui sera là à plein temps’’, a assuré le ministre à l’occasion de la cérémonie de lancement du programme de chirurgie mobile.

 »La situation était difficile, c’est le médecin-chirurgien de Kolda et celui de l’armée qui venaient faire des vacations à l’Hôpital régional », a rappelé Mme Seck soulignant que ces initiatives  »sont bénéfiques mais insuffisantes ».

Elle a expliqué que le programme de mobilité chirurgicale entre dans le cadre d’un programme beaucoup plus vaste de reprise en main de la chirurgie avec la mobilisation de tous les chirurgiens de l’Université de Dakar .

Il s’agit, a-t-elle relevé, d’un programme à court terme mais avec un soubassement à moyen et long terme.

‘’Nous avons décidé que dans les régions où il y a des problèmes de ressources humaines, il fallait emmener des chirurgiens de haut niveau, des chirurgiens vraiment expérimentés pour les aider à avoir des prestations de qualité pour les populations’’ a-t-elle expliqué.

Ainsi, des spécialistes allant de la chirurgie générale à l’ORL en passant par l’urologie et la neurochirurgie vont sillonner toutes les régions du Sénégal, a encore renseigné Awa Marie Coll Seck.

Elle a précisé que le programme de chirurgie mobile va démarrer par les régions périphériques, notamment Ziguinchor, Kolda, Sédhiou, de Kédougou, Tambacounda, Matam et Saint-Louis.

Mieux, a-t-elle assuré, le gouvernement va mettre en place un autre programme beaucoup plus ambitieux dans les cinq prochaines années pour  »équiper et former le personnel des structures sanitaires avec l’octroi de bourses dans le but d’avoir des spécialistes en chirurgie et dans d’autres spécialités ».

Pour Dr Cheikh Tidiane Touré, président du comité du programme de chirurgie mobile, il s’agit d’une  »solution transitoire » pour pallier les insuffisances de personnel qualifié en chirurgie.

Le Pr Baye Assane Diagne, urologue à l’Hôpital le Dantec, a souligné que le programme de chirurgie mobile est destiné à améliorer l’offre de la chirurgie au niveau national.

Selon lui, d’ici la fin de l’année, 27 missions de disciplines chirurgicales vont sillonner le pays pour soigner bénévolement les populations.

Les commentaires sont fermés.