Modern technology gives us many things.

BCEAO: Aucun texte ne dit que le gouverneur doit être forcément ivoirien

La nationalité du gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) n’est spécifiée par aucun texte, a déclaré mardi à Dakar, Fatimatou Zahra Diop, Secrétaire générale de cet institut d’émission basé à Dakar.


bceaoMme Diop qui répondait aux interpellations des journalistes de l’Union économique et monétaire ouest africaine dans le cadre d’un séminaire d’information organisé à leur intention, a ajouté que des modus vivandi ont toujours existé entre les Chefs d’Etat des pays membres quant au choix du gouverneur de la BCEAO.

Selon elle, n’importe quel ressortissant de l’Union peut être nommé gouverneur.

Dans les faits, depuis le transfert du siège de l’institut d’émission de Paris à Dakar en 1973, les différents gouverneurs de la BCEAO ont toujours été des Ivoiriens.

Mme Diop est revenue sur les objectifs du séminaires à l’intention des journalistes économiques de l’UEMOA , qui sont entre autres de ‘’répondre aux préoccupations légitimes que se posent les professionnels des médias, dans le traitement des questions d’actualité à caractère économique, financière et monétaire et touchant aux métiers de la Banque centrale ».

De l’avis de Mme Diop, cet objectif ne saurait être atteint qu’à la condition que les professionnels des médias qui constituent le trait d’union entre la BCEAO et les populations de l’UEMOA, disposent des meilleurs outils leur permettant de maîtriser les concepts qui sous-tendent leurs articles ou reportages.

Durant le séminaire qui prend fin mercredi, les journalistes économiques de l’UEMOA seront sensibilisés, entre autres, sur l’organisation administrative et institutionnelle de la BCEAO, sa politiques monétaire, le financement des économies de l’Union, l’émission et l’entretien des signes monétaires, la gestion des réserves de change ou encore la gestion et la surveillance des systèmes et moyens de paiement.

Les commentaires sont fermés.