Modern technology gives us many things.

‘Aucun DG au Sénégal ne perçoit plus de cinq millions’ selon…

Les directeurs d’agences étatiques, responsables de direction ou présidents de conseil d’administration ou de surveillance ne perçoivent plus un salaire supérieur à cinq millions de francs CFA, a précisé lundi Abdoul Aziz Tall, Délégué général à la Délégation à la réforme de l’Etat et à l’assistance technique (DREAT).‘’Dans les agences de l’Etat ou structurées assimilées, il n’y a aucun directeur qui perçoit plus de cinq millions, c’est révolu’’, a dit M. Tall, lors d’un point de presse sur l’état d’avancement des études de réformes engagées pour une meilleure efficacité dans l’administration publique. 

building‘’Il n’y a effectivement plus d’agences où le directeur gagne plus de cinq millions FCFA au regard de l’application du décret pris par le chef de l’Etat dans ce sens’’, a insisté le Délégué général à la DREAT, soulignant que ‘’le plafonnage des revenus des directeurs généraux est fixé à cinq millions’’. Entouré de plusieurs experts en management de l’administration publique, M. Tall a indiqué que ‘’plusieurs directeurs généraux ont perdu les deux tiers de leur salaire après le plafonnage à cinq millions’’. ‘’Il y en avait qui touchaient 10 millions, voire 12 millions de francs CFA ou plus. Ce qui fait que certains perçoivent maintenant un tiers de leur salaire’’, a-t-il signalé. 

Cette situation fait gagner des économies d’une trentaine de millions de FCFA par mois. ‘’A la fin du mois d’avril, nous avons constaté 30% de baisse sur les salaires. Ce sont des retenus de 27 à 30 millions de francs par mois, soit 400 millions tous les ans’’, a révélé le Délégué général à la DREAT.

Les commentaires sont fermés.