valdiodioEn l’absence de Léopold Senghor et de Mamadou Dia, Valdiodio Ndiaye accueillit le général de Gaulle lors de l’étape de Dakar de sa tournée africaine de 1958. Le ministre de l’Intérieur et de l’Information prit la parole au nom du président du conseil du gouvernement du Sénégal, Mamadou Dia. Sans trembler, il fit part au Général De Gaule, de la priorité du Peuple sénégalais qui était l’indépendance d’abord, l’Unité africaine ensuite. Et De Gaule dans un accès de colère déclara : «s’ils veulent l’indépendance à leur façon, qu’ils la prennent le 28 septembre 1958 Mais s’ils ne la prennent pas, alors, qu’ils fassent ce que la France leur propose : la communauté franco-africaine ». C’était le 26 août 1958.

Sidy Niang/Dakar.xibaaru.com

 

PARTAGER