Modern technology gives us many things.

Appui des Etats-Unis au parlement ivoirien : 13 millions de dollars (6,5 milliards de FCFA) prévus

soro 1Le gouvernement américain va appuyer l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire dans le cadre d’un programme d’appui à long terme. Ce à travers l’Agence d’Appui pour le Développement International (Usaid) qui a choisi comme directeur de projet le groupe Suny (Station University of New York). La cérémonie de lancement de ce projet s’est déroulée le jeudi 16 mai dernier en présence des membres du corps diplomatique, des organisations internationales et non gouvernementales. C’était à la salle des pas perdus du Palais de l’Assemblée nationale au Plateau.
D’un coût global de 13 millions de dollars soit environ 6,5 milliards de FCFA, ce programme s’étend sur une période de cinq ans et vise au renforcement des capacités techniques et à l’équipement en matériel informatique et de communication des députés ivoiriens. « L’objectif central de notre assistance est d’appuyer l’Etat de Côte d’Ivoire en vue d’établir son autorité et la bonne gouvernance sur le territoire national dans les domaines sécuritaires, des services et créer les conditions pour une relance économique pour le bien-être du peuple de Côte d’Ivoire. Cet objectif principal ne peut être seulement atteint qu’avec des institutions efficaces, qui fonctionnement normalement, avec une gouvernance irréprochable et démocratique », a expliqué l’ambassadeur des Etats-Unis à Abidjan, Philip Carter III. Outre cet investissement à long terme, SEM Philip Carter III a, offert aux députés 458 téléphones portables dont 374 smartphones, pour leur permettre de mener à bien leur mission de représentation et de contrôle de l’action gouvernementale. Exprimant la reconnaissance et la gratitude de tous les députés, le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, a invité chacun de ses collègues à s’impliquer davantage dans le processus de réconciliation nationale et de cohésion sociale. Et d’expliquer que « ce projet présente pour nous de nombreux avantages, notamment l’amélioration de la communication entre les parlementaires, l’information rapide des parlementaires des activités du parlement, la transmission de documents via Internet pour permettre à chacun d’en avoir connaissance le plus tôt et cela, quel que soit le lieu où il se trouve ».
(Le Démocrate 18/05/2013)

Les commentaires sont fermés.