ASSAMM
Ansoumana DIONE, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

Les 49% obtenus par le camp présidentiel aux législatives du 30 juillet 2017, ont gravement choqué le chef de l’Etat Macky SALL. Cette révélation est d’Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) qui décrypte ainsi sa réaction sur ces importantes joutes électorales. En vérité, il refuse de reconnaitre la gravité de sa chute libre devant le peuple sénégalais qui l’avait élu en 2012 avec un pourcentage de 65%. En politique, il faut toujours savoir accepter la réalité issue des urnes pour éviter de grosses déceptions futures qui peuvent même engendrer une dépression chez l’individu. Dire que l’essentiel c’est d’avoir gagné ces législatives signifie alors qu’il est conscient d’avoir également perdu ailleurs mais préfère plutôt se voiler la face, ce qui est extrêmement dangereux. Il aurait dû admettre publiquement sa défaite gagnante afin de pouvoir mieux apporter les correctives nécessaires pour redonner confiance aux populations. Malheureusement, si l’on est orgueilleux, il est souvent très difficile de faire une telle chose et la conséquence sera sans équivoque. En 2019, il sera négativement sanctionné par le peuple comme son prédécesseur, le Président Abdoulaye WADE et personne n’y pourra absolument rien. Attention à la dépression !

Rufisque, le 11 août 2017,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

PARTAGER