politiques

La tête de liste nationale du parti Cet/Jarin Sama Reew pour les législatives du 30 juillet 2017, en visite de proximité à Rufisque, hier samedi 17 juin, a prôné un changement générationnel des hommes politiques au Sénégal.

« Depuis l’indépendance, le Sénégal n’a pas enregistré un changement au niveau des acteurs politiques. Ce sont les mêmes personnes, les mêmes têtes que nous rencontrons sur le champ politique sénégalais depuis 1960 », a souligné le leader du parti Citoyen pour l’Ethique et la Transparence / Jarin Sama Reew (Cet Jarin Sama Reew).

Pour lui, le Sénégal n’a enregistré que des échecs avec ces mêmes hommes depuis son accession à la souveraineté nationale. Ceci étant, il urge donc « de balayer toute cette génération incompétente de politiciens, et laisser la place à la nouvelle génération qui n’est soucieuse que du bien être des populations. Il faut une extinction totale de cette ancienne  génération, de ces anciens partis, » déclare-t-il.

Après avoir fait une analyse de la situation économique du pays, le leader de Cet/Jarin Sama Reew, a en outre, battu en brèche la croissance dont se vante le régime en place.

« Le régime de Macky Sall se vante d’avoir fait une croissance de 6.5 % alors  qu’en réalité ces 6.5 % sont répartis en trois parties, l’une (la grande) revient aux bailleurs étrangers, les deux autres ( l’infime partie), les politiciens, les entrepreneurs nationaux se les partagent au détriment de la population qui doit le mieux en profiter », a considéré Moussa Touré

« Si nous faisons de la politique, c’est parce que nous sommes tous concernés pour le bien être du peuple, et qu’ il est impossible de laisser ce pays à ces gens qui ne sont mus que de leurs propres intérêts », a averti M. Touré aux micros des journalistes.

Senego

PARTAGER