Modern technology gives us many things.

Angola: la torture à mort de deux citoyens qui réclamaient leur salaire scandalise le pays de Dos Santos

 angola dos santosAprès le scandale provoqué par son animosité à l’Islam, revoilà l’homme fort d’Angola qui est accusé d’avoir torturé à mort deux opposants.

José Eduardo Dos Santos le président angolais a du souci à se faire. Car à Luanda (capitale du pays), le gouvernement se débat avec l’un des plus grands scandales de l’ère Dos Santos depuis qu’un rapport interne du Service de renseignement et de sécurité de l’État (Sinse) a fuité, le 9 novembre. Le document relate en détail la torture et l’assassinat, par des agents des renseignements, d’António Alves Kamulingue et d’Isaías Sebastião Cassule, deux ex-combattants qui avaient manifesté pour réclamer le paiement de leurs pensions et qui étaient portés disparus depuis mai 2012.

Le scandale a été tel que trois membres du Sinse (service de renseignement) ont été arrêtés et que son patron a été limogé. Mais il n’est pas sûr que cela suffise : l’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola (Unita, opposition) a organisé le 23 novembre sa plus grande manifestation depuis la fin de la guerre pour protester contre ces assassinats. Dos Santos, s’il tient à faire taire la contestation, devra sans doute veiller à ne plus disparaître sans explications…

Titi pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.