Modern technology gives us many things.

Amplats, le n°1 mondial du platine, va supprimer 6 000 emplois en Afrique du Sud

Amplats, le numéro un mondial du platine, filiale à 80% du groupe Anglo American Platinum, a annoncé ce vendredi 10 mai qu’il prévoyait de supprimer 6 000 emplois en Afrique du Sud pour essayer de renouer avec les bénéfices.
afrique du sud amplatsLes emplois supprimés devraient concerner essentiellement le bassin de Rustenburg, à 120 kilomètres environ au nord-ouest de Johannesburg. Là où s’était concentré l’essentiel des grèves sauvages pour de meilleurs salaires, l’an dernier. Pas très loin de Marikana, dans la ceinture du platine.

Le groupe a revu à la baisse un premier projet annoncé au début de l’année qui prévoyait, lui, 14 000 suppressions d’emplois. Amplats a dû reculer devant les protestations du gouvernement, du parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), et des syndicats.

Le plan prévoit de réduire de quatre à trois le nombre de mines à Rustenburg et d’en vendre une autre. Tout cela pour produire environ 10% de platine en moins cette année par rapport à l’année dernière et espérer renouer avec les bénéfices.

NUM, le syndicat des mines affilié au Cosatu, la grande centrale syndicale sud-africaine, s’est aussitôt dit opposé à ce plan. Le ministre sud-africain des Finances, Pravin Gordham, estime, lui, qu’avoir fait baisser de 14 000 à 6 000 le nombre d’emplois supprimés est une sacrée réussite qui démontre que la négociation permet de trouver de meilleures solutions.

Les commentaires sont fermés.