Modern technology gives us many things.

Allemagne: un ancien président devant la justice, une première

wulf président allemagneL’ex-président allemand, Christian Wulff, a comparu hier jeudi à Hanovre (nord) pour trafic d’influence, une première pour un ancien chef de l’Etat dans ce pays très à cheval sur la moralité de son personnel politique.

M. Wulff, 54 ans, avait été contraint à la démission le 17 février 2012 après que son immunité a été levée par la justice, en raison de soupçons faisant état de plusieurs avantages indus dont il aurait bénéficié.

Après une première information sur un prêt aux conditions favorables accordé pour l’achat d’un bien immobilier alors qu’il était président de l’État-région (Land) de Basse-Saxe de 2003 à 2010, la presse allemande avait fait état d’invitations, privilèges et autres largesses dont il aurait été le destinataire.

De toutes ces accusations n’en subsiste finalement qu’une seule: M. Wulff, plus jeune président de l’histoire de la République fédérale, sera jugé jusqu’en avril 2014 car il est accusé de s’être vu offrir par un ami producteur de cinéma désireux d’avoir son soutien, David Groenewold (également prévenu), un séjour dans un hôtel bavarois et une visite à la fête de la bière. Côut total du “cadeau”: environ 700 euros.

Vingt journées d’audience sont prévues, 46 témoins doivent être entendus au cours de ce procès qui est soumis à une procédure d’accréditation et à d’importantes mesures de sécurité.

 

Les commentaires sont fermés.