Modern technology gives us many things.

Aliou Sall porte plainte contre un journaliste…

C’est le journal Zoom Info qui confirme l’information. Le Maire de la ville de Guédiawaye a annoncé une plainte contre le journaliste Ahmed Aïdara par ailleurs président du « Mouvement Guédiawaye Laa Bokk ». Ce dernier est reproché d’avoir « commandité » une « attaque » contre le frère du Président.

Ahmed Aïdara
Aliou Sall (à gauche) et Ahmed Aïdara (à droite)

Tout est parti de l’ouverture des festivités marquant la célébration des 50 ans de la ville de Guédiawaye. Le Maire Aliou Sall y a été mis à rude épreuve, rapporte le journal. La population qu’il a trouvé sur place lui a servi des hués accompagnés de gros mots. Certains sont allés jusqu’à lui dire qu’il n’est pas natif de la Commune de Guédiawaye, mais plutôt de Fatick.

Au même moment, c’est le président du « Mouvement Guédiawaye Laa Bokk » qui est ovationné par une foule surexcitée. « C’était l’apothéose pour le patron dudit mouvement, toujours selon le journal. Ahmed Aïdara y a récolté des congratulations et des félicitations accompagnées d’applaudissements à tout rompre ». Voilà l’ensemble des faits qui ont mené à la menace de plainte qui plane sur la tête du journaliste et « spécialiste » en revue de presse.

Il est a noté que durant la cérémonie d’ouverture des festivités des 50 ans de Guédiawaye, Ahmed Aïdara figurait, au nom de la population, sur la liste des personnes devant prendre la parole. Mais il lui a ensuite été notifié qu’il doit plier son discours puisque retiré de la liste des intervenants. In fine, c’est avant même la fin de la manifestation qu’Ahmed à plier bagage. En caravane, il est retourné au domicile de sa maman, emportant avec lui la partie essentielle de l’assistance.

Les commentaires sont fermés.