Modern technology gives us many things.

Ali Haïdar célèbre la journée mondiale de la pêche, jeudi à Pikine

ali haïdarLe ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Haïdar El Ali, préside ce jeudi, une cérémonie dédiée à la gouvernance mutuelle des pêcheries, à l’occasion de la journée mondiale de la pêche célébrée tous les 21 novembre.

Prévue à 9h30 au Marché central de poisson de Pikine dans la banlieue dakaroise, cette manifestation regroupera, entre autres, les acteurs de la pêche, en partenariat avec les organisations non gouvernementales (Ong), les organisations professionnelles de l’environnement marin.

Selon le communiqué, la rencontre portera sur plusieurs thèmes : « Gouvernance mutuelle des pêcheries : cogestion, transparence et démocratie », « Rôle des ONG-OP-CLPA dans la gouvernance partagée des pêcheries », « Communication sur les accords de pêche » et « Rôle de la femme dans le secteur de la pêche. »

A titre de rappel, le 21 novembre 1997, à New Delhi, des travailleurs et travailleuses de la pêche de 33 pays ont créé la journée mondiale ainsi que le forum mondial des pêcheurs et des travailleurs de la pêche, en insistant sur l’importance du regroupement des pêcheurs, une catégorie socioprofessionnelle réputée pour son individualisme. Il s’agit d’une organisation de groupes tels que le Collectif national des pêcheurs artisans du Sénégal (Cnps), l’Union des pêcheurs des Maritimes (Canada), la Conapach (Chili), le Réseau national des pêcheurs du Mexique, et le Forum national des travailleurs de la pêche de l’Inde.

Cette nouvelle organisation vise à défendre et à promouvoir les intérêts des hommes et des femmes qui vivent de la pêche artisanale. Elle permet de mettre en valeur les liens de solidarités qui se sont noués entre les différentes organisations de pêcheurs artisans et de travailleurs de la pêche à travers le monde. Elle permet également de mettre en exergue des questions d’actualités essentielles pour l’avenir du secteur des pêches maritimes.

Les pêcheurs artisans et travailleurs de la mer doivent, aujourd’hui, faire face à une pression grandissante de la part du tourisme, des industries polluantes mais aussi de la part des techniques de pêches destructrices.

 

Balthazar xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.