amifxibaaru.com – Pour changer les comportements et habitudes, les maires de l’espace francophones proposent l’introduction  dès l’élémentaire de modules d’enseignement environnemental pour une meilleure préservation de l’environnement.

Les participants à ce séminaire organisé par la mairie de Kaolack en collaboration avec l’Association internationale des maires francophones (AIMF) ont, entre autres sujets, échangé sur l’urbanisme et l’assainissement à Kaolack.
Ils ont souhaité la création d’une revue documentaire pour la capitalisation des expériences et demandé l’implication de l’Etat dans l’érection des usines de transformation des déchets plastiques.
Il a été également suggéré de travailler et de renforcer les partenariats avec les ONG internationales, d’établir l’intercommunalité et de renforcer le budget de la commune de Kaolack pour le drainage de l’eau et du Bassin versant.
Ce séminaire ouvert mardi par le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Habiboulaye Dièye, a été l’occasion pour les participants d’aborder divers sujets dont le Plan climatique territorial, l’insalubrité de la ville de Kaolack, la mauvaise qualité de l’eau dans cette commune, la salinisation à laquelle elle se trouve confrontée.
La dégradation de la terre, la prolifération des maladies liées à l’eau et aux déchets plastiques font également partie des sujets évoqués par les participants.

PARTAGER