Modern technology gives us many things.

Affaire Aïda Ndiongue : les coffres découverts par le procureur appartiennent à…

coffre bancaireUne révélation de taille. Des sources bien introduites au niveau de la banque où le procureur a fait ses investigations ont commencé à délier leur langue. En fait le procureur s’est trompé et a trompé son monde. Les comptes découverts appartiennent à deux libanais et un ressortissant nigérian qui sont des milliardaires. Et comment le procureur a-t-il pu se tromper en attribuant des comptes dont la valeur est loin d’atteindre les 47 milliards à madame Aïda Ndiongue. L’a-t-il fait involontairement ? Ou a-t-il été trop vite en besogne ?

Aucun mystère et aucune boule de gomme : Bassirou Gueye a fauté et il doit démissionner…

Penda Sow/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.