Modern technology gives us many things.

Ado, Blaise et 3 autres chefs d’Etat cherchent 1000 milliards pour…

ado blaise issoufouCinq chefs d’Etat de la sous-région ouest-africaine, à savoir, Blaise Comaporé, du Burkina Faso, Alassane Ouattara, de la Côte d’Ivoire, Mahamadou Issoufou, du Niger, Faure Essozimna Gnassingbé du Togo et Boni Yayi du Bénin, ont échangé, hier 16 octobre 2013 à Ouagadougou, sur le renforcement de la coopération entre leur pays. Ils se sont concertés sur la construction de la boucle ferroviaire, Abidjan-Ouagadougou-Dori-Niamey-Parakou-Cotonou-Lomé.Les chefs d’Etat du Burkina Faso, Blaise Compaoré, de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, du Niger, Mahamadou Issoufou, du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé et du Bénin, Boni Yayi, sont engagés à relier leurs pays par le chemin de fer. Ainsi, les dirigeants de ces cinq pays, présents à Ouagadougou dans le cadre du sommet de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA), ont eu une séance de travail, dans la soirée du 16 octobre 2013, pour affiner le projet de construction de la boucle ferroviaire qui va quitter Abidjan (Côte d’Ivoire) pour relier Ouagadougou-Dori-(Burkina Faso)-Niamey (Niger)-Parakou-Cotonou (Bénin) et Lomé au Togo. Le président du Faso, Blaise Compaoré, l’hôte de la rencontre et porte-parole de ses pairs, a indiqué à la presse : « Nous avons échangé sur ce dossier, avec des partenaires potentiels, pour nous engager fermement à la réalisation de ce tronçon. Globalement, nous avons besoin de 1000 milliards de FCFA ».

Les commentaires sont fermés.