Modern technology gives us many things.

Adama Fall du CERMA travaille pour la réélection du président Macky

Le Président du Collectif des Enseignants pour la Réélection de Macky(CERMA), Adama Fall se prononce sur l’actualité nationale marquée par la marche de l’opposition d’hier, vendredi. Sa structure qui vient de faire le maillage du territoire national,  œuvre inlassablement, pour faire adhérer le maximum de personnes à la cause présidentielle afin de lui faciliter un second mandat. A l’en croire : «Nous, nous refusons de suivre l’opposition dans son agenda…noir qui consiste à la déstabilisation du pays, à la délation, à la désinformation, à l’intoxication, aux invectives, à l’irrévérence et aux accusations gratuites. Le président de la République son Excellence Macky Sall, lui, s’inscrit résolument inscrit dans le temps de l’action. Il n’est pas dans les éthers de l’imagination mais dans le concret, c’est-à-dire, l’inauguration de l’Arène Nationale le 22 Juillet prochain, de l’ «Arena Tour» le 08 Août, de l’autoroute «Ila Touba»  au mois de Janvier 2019, du Train Express Régional, du lancement de l’autoroute Mbour-Kaolack, de la délocalisation de  notre Administration  au niveau de la nouvelle Ville de Diamniadio, de la gestion de l’inflation, de l’augmentation de notre taux de croissance, etc.  Il n’est donc pas dans le bavardage futile et inutile.  Pour dire, le Président Macky, le Bâtisseur d’un Sénégal nouveau, travaille et l’opposition en panne sèche d’idées, est loisible de traînailler dans les rues de Dakar », a fait remarquer le chef de file du CERMA qui, de lancer son serment : « Je dis bien que l’opposition est dans son rôle. Elle fait du bruit pour exister. Aujourd’hui, l’urgence est de travailler inlassablement pour faire vulgariser les belles réalisations du Président Macky Sall. On ne doit pas la suivre. Hier (ndlr : vendredi 13 Juillet 2018),  cette opposition salonnarde  a investi les rues pour se procurer un coup de soleil aux fins de perdre des kilos des quelques kilogrammes de graisses. Elle entend se frotter à sa «bête noire», son éternel tombeur, le Président Macky », raille M. Fall.

Les commentaires sont fermés.