Modern technology gives us many things.

Accidents du travail : 2447 cas notés en 2012 pour un coût total de 3,2 milliards

accident bus 2La Caisse de sécurité sociale (CSS) a mobilisé 3 milliards 200 millions de francs CFA en 2012 pour la prise en charge des 2.474 accidents de travail et maladies professionnelles répertoriées au cours de la même année au Sénégal, a révélé, vendredi à Dakar, le ministre de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles Mansour Sy.

“Au Sénégal, pour l’année 2012, les statistiques font apparaitre 2.474 accidents du travail et maladies professionnelles, soit 66.338 journées de travail perdues”, a-t-il dit lors du démarrage des états généraux de la sécurité et de la santé au travail (EGSST) dont il précisait la cérémonie officielle.

Cette rencontre prévue jusqu’à dimanche a réuni plusieurs acteurs sociaux dont les cadres du ministère de tutelle, le patronat, les organisations des travailleurs et les partenaires sociaux. Elle vise à “faire un diagnostic sans complaisance de la situation du pays sur les questions de sécurité et de santé au travail”.

Devant plusieurs acteurs sociaux, Mansour Sy a déclaré que le coût financier de ces accidents de travail plombe la compétitivité des entreprises. “En 2012, près de 3 milliards 200 millions de francs CFA ont été dépensés par la caisse de sécurité et sociale pour la prise en charge des accidentés du travail et des maladies professionnelles” a-t-il fait savoir.

“Les arrêts de travail occasionnés par la survenance des accidents et des maladies professionnelles, les coûts de prise en charge par les institutions sociales entament sérieusement la compétitivité de nos entreprises et l’équilibre financier de notre système de sécurité sociale”, a expliqué le ministre.

Invitant à une évaluation des coûts financiers liés aux accidents de travail, Mansour Sy a plaidé pour une bonne prise en charge de la sécurité et de la santé au travail. “Cette bonne prise en charge entraîne une diminution de l’absentéisme, une augmentation de la productivité. Ce qui va jouer sur la compétitivité des entreprises et le développement des affaires” a-t-il estimé.

 

Les commentaires sont fermés.