Modern technology gives us many things.

A Bignona, 7 coalitions de partis pour abattre Mamadou Lamine Keita

La mairie de Bignona aiguise bien des appétits.  Huit coalitions de partis sont venue déposer hier leurs  listes de candidats pour les locales du 29 Juin prochain parmi lesquelles la coalition SOPI 2014 dirigée par le Maire sortant, Mamadou Lamine Keita. Si le PDS s’est regroupé et s’est fait renforcé uniquement par le Rewmi, l’APR part aux élections divisée. Le parti de Macky est présent sur deux coalitions différentes ; une dirigée par le jeune Ernest Abou Sambou (coalition Benno Bokk Yakaar) et une autre conduite par l’ex DG de l’agence nationale de l’aquaculture, Mamina Daffé qui remorque la coalition Benno nguir Tekki.  Pendant ce temps, l’UFD du député Tété Diédhiou part avec BOKK Guis  Guis (coalition soforal) et l’UCS forme sa coalition avec une partie d’AJ/PADS et une partie de Rewmi. La surprise du jour est la présence de C221 du journaliste Cheikh Yérim Seck. Les autres coalitions en liste sont le MPC conduite par l’ancien ambassadeur César Coly et la coalition pour l’émergence de Bignona (CEB) où on retrouve le MODEL, ANDS/Bourabé, pact et Fecce ma ci boolé. Les choses se précisent et comme nous l’avions écrit depuis les mois dernier, Benno Bokk Yakaar s’est disloqué. Pour chacune des sept coalitions, l’objectif est claire, battre d’abord Keita et espérer devancer les autres. La bataille sera rude et les combats épiques pour le contrôle de la commune de Bignona. Il y va de la vitalité de la démocratie. Mais en attendant, il faut que la commission de réception dirigée par le Préfet fasse le contrôle et valide les listes déposées.

Mamadou Lamine Badiane à Bignona pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.