Modern technology gives us many things.

77 lycéennes enlevées identifiées sur la vidéo du Boko Haram

ABUJA, 15 mai — Au total, 77 de plus de 200 lycéennes enlevées au Nigeria ont été identifiées dans la vidéo montrant les captives postée par le Boko Haram cette semaine, a déclaré mercredi un porte-parole de l’Etat du Borno où l’enlèvement a eu lieu.
Les parents, les officiels et les élèves de l’école des jeunes filles enlevées ont identifié les captives lors de la diffusion de la vidéo au palais du gouvernement à Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno, dans le nord-est du pays, selon Isa Gusau, porte-parole du gouvernement du Borno.
“A ce jour, 77 des filles présentes sur la vidéo ont été identifiées par des parents, des élèves, parmi lesquelles des rescapées de cet enlèvement de masse, des enseignants, des agents de sécurité et des officiels du gouvernement”, a déclaré M. Gusau dans un communiqué.
En amont de l’exercice d’identification qui a commencé mardi, le gouverneur de l’Etat de Borno, Kashim Shettima, avait, après avoir regardé la vidéo diffusée par le Boko Haram, ordonné une copie de cette vidéo pour pouvoir la diffuser aux parents et aux camarades des lycéennes.
“Toutes les filles sur la vidéo semblent faire partie des filles enlevées, mais le gouverneur Shettima insiste pour que les noms de toutes les filles soient établis et comparés avec ceux enregistrés sur les registres de l’école et de la sécurité. Cette comparaison sera faite aujourd’hui (mercredi), alors que l’exercice d’identification se poursuit jusqu’à ce que chaque personne sur cette vidéo soit nommée”, a ajouté M. Gusau.
Les lycéennes ont été enlevées il y a exactement un mois dans leurs dortoirs par des hommes armés qui ont pris d’assaut l’école secondaire gouvernementale pour filles dans la ville de Chibok. La secte Boko Haram a revendiqué cet enlèvement il y a plus d’une semaine et a menacé de vendre les filles en esclavage.
Le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique, est actuellement confronté à des problèmes sécuritaires importants, parmi lesquels l’insurrection du Boko Haram.

Les commentaires sont fermés.