Modern technology gives us many things.

Il embarque une prostituée et se fait braquer

prostituée mordLes braquages à mains armées font véritablement l’actualité de cette fin d’année.
Ce mardi soir aux alentours de 22H un homme s’est vu forcer de remettre les clés de son 4*4 à des hommes armés de pistolet alors qu’il échangeait avec une prostituée embarquée dans le quartier de la 7ème tranche entre Angré et les deux plateaux dans la commune de Cocody à Abidjan.
Selon les détails recueillis sur place, l’homme d’une quarantaine d’année aurait été victime d’un réseau de braqueurs qui agirait en complicité avec les filles de joie du quartier.
C’est en voyant un homme arriver en pleure et cherchant de l’aide auprès de lui que notre témoin, gardien de sécurité dans la zone, indiquera que ce dernier également dépossédé de son cellulaire et qui aurait entamé des préliminaires avec la fille dans le véhicule, lui aurait demandé d’user de son mobile pour appeler sa femme.
Nous apprendrons que devant notre témoin, l’homme qui réussira ensuite à convaincre un chauffeur de taxi de le ramener chez lui, n’aurait à aucun moment mentionné la prostituée mais relatera avoir été victime d’un braquage.
Pire nous apprendrons que le véhicule serait celui de son épouse.
L’homme braqué indiquera avoir été surpris par deux ou trois hommes ayant ouvert d’un coup la portière gauche de son véhicule avant de la sortir avec la menace d’un calibre de petite taille.
La prostituée, grande et de teint clair selon les détails avancés, portant une mini-jupe rouge, se serait de suite éclipsée avant que l’homme n’assiste impuissant au départ de son véhicule aux mains des braqueurs en direction de Cocody.
Si les soupçons de complicité entre les braqueurs et la prostituée sont forts, rien à cette heure ne le prouve concrètement.
Notons pour finir que, grave au numéro de téléphone utilisé depuis le mobile du témoin pour appeler son foyer, nous réussirons à joindre l’homme qui, au moment où nous nous présenterons, laissera apparaitre un fort malaise. Ce dernier confirmera les faits sans évoquer l’épisode de le prostituée et ne répondra à notre question quant à une éventuelle démarche de porter plainte. Sans nul doute embarrassé par le contexte pouvant être mis à la connaissance de son épouse.
Par ailleurs, nous apprenons avant la mise en ligne de l’article, qu’un individu aurait vendredi dernier, vidé le compte bancaire d’un client d’une banque d’une filiale française en usurpant son identité et ses documents. Des premières informations reçues, l’homme aurait retiré plus de 11 millions de fcfa sur le compte d’un ancien exploitant agricole de la région de Dabou.

KOACI

Les commentaires sont fermés.