Le département de Bignona ne dispose pas de sapeurs-pompiers et cette situation est un véritable casse-tête pour les autorités municipales, sanitaires et la rav danemarkpopulation. Les interventions sont souvent menées par des agents de santé qui ignorent complètement certaines notions de secours d’une personne en danger. Depuis l’année dernière, RAV-DANMARK, en partenariat avec les associations Karambenor-Danmark et ASSEAD-SN, a entamé une série de formation en secourisme au profit des agents de santé du district sanitaire de Bignona. Aujourd’hui, les responsables du centre de santé de Bignona semblent très soulagés comme si une épine vient leur être retirée du pied car ces agents formés sont en mesure de faire des interventions en cas d’accident ou d’autres situations qui nécessitent le déploiement des secours.

ambulance 1Sauver des vies, c’est cela la mission de RAV-DANMARK mais aujourd’hui c’est aussi le sacerdoce que se sont donné les agents du centre de santé de la capitale du Fogny.
Les agents formés ont reçu leurs attestation et diplômes de fin de stage ce Lundi. Cependant les autorités de la municipalité de Bignona se sont engagées à encadrer ce partenariat pour que d’autres choses puissent être réalisées au profit des populations. La mairie souhaite que ce partenariat se poursuit car les danois ont donné beaucoup de satisfaction à la population d’abord par le don d’une ambulance médicalisée et ensuite par la formation des agents de santé, une formation qui va s’étendre sur 3 ans et qui va s’intéresséer à d’autres groupes socioprofessionnels de la population de tout le département.
Denis, Thomas et Aznar, les trois formateurs danois ont alors convaincu à travers leur prestation et le discours qu’ils ont tenu. Pour les récipiendaires, cette formation est venue à son heure et malgré le peu de temps, elle a été très bénéfique pour eux. Ils souhaitent que cela continue et sont même prêts, s’il le faut, à aller jusqu’au Danemark pour approfondir leurs connaissances en matière de secourisme.
Autre enseignement tiré au cours de ces quelques jours de travail, c’est le cas de la radio communautaire de Bignona commune (FM Awagna), tout le monde s’est accordé pour dire que cette radio doit être soutenue pour qu’elle puisse continuer de jouer son rôle de relais et d’éducation des population sur les questions relatives à la santé. La radio peut également jouer le rôle d’alerte sur les dangers qui guettent les populations en collaboration avec le centre de santé.
L’ASSEAD, l’association porteuse de ce partenariat, s’est réjouied’avoir joué un rôle dans d’un processus qui, à terme, permettra de sauver beaucoup de vies en situation difficile.

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

PARTAGER