rav danmarkDans le cadre du partenariat qui lie l’ASSEAD (Action pour la Santé, la Sécurité alimentaire, l’Education, l’Agriculture et le Développement économique et social) et l’Association Karambenor-Danmark, une ambulance médicalisée a été mise à la disposition du district sanitaire de Bignona. Cette action a été réalisée grâce à l’appui de RAV/Danmark (les sauveurs du Danemark), une association danoise réputée dans le sauvetage des personnes en danger. Ce don de l’ambulance est accompagné d’un dispositif deformation en techniques d’utilisation de l’outil à l’intention du personnel utilisateur. Une équipe de techniciens danois avait accompagné l’ambulance et assuré la formation l’année dernière.
Cette année encore, une autre équipe de RAV/Danmark est à Bignona pour poursuivre la capacitation. La formation a démarré  le 1er  Octobre 2013 au centre de santé de Bignona.  En dehors de l’utilisation de l’ambulance, le personnel sanitaire du centre de santé de Bignona va recevoir une formation approfondie en secourisme. Ils sont infirmiers, sages femme, agents de santé communautaires et autres chauffeurs à bénéficier de cette importante formation.
bignona cherif boubacar diattaLe Président de l’ASSEAD, Chérif Boubacar Diatta (photo ci-contre) a magnifié le partenariat qui lie son association à RAV/Danmark et Karambenor-Danmark. Il a également salué la vitalité des relations qui unissent les 3 associations autour d’une noble cause, celle de sauver des vies. Mr Diatta a par ailleurs annoncer la prolongation du partenariat de formation pour 3ans encore et celle-ci va être élargie à d’autres couches de la population. A travers cette volonté d’élargir la formation à d’autres groupes socioprofessionnels, ils entendent faire un maillage beaucoup plus large pour arriver à sauver le maximum de vie en danger.
bignona aïda ndiayeParlant au nom du personnel du district sanitaire de Bignona, Mme Aïda Ndiaye (photo ci-contre) s’est réjoui de ce renforcement de capacité qui leur permet d’améliorer leurs prestations. «  La formation que j’ai reçu l’année dernière avec les danois m’a énormément aidée dans mon travail et nous souhaitons, tous, que cela se poursuit car nous et les malades en avons fort besoin », dira-t-elle avec beaucoup de conviction. La formation a démarré par une révision des acquis de l’année dernière
et va déboucher sur d’autres modules au cours des 4 jours que va durer cette activité.

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

PARTAGER