Le Ministre de l’agriculture est en tournée dans la région de Ziguinchor depuis ce Jeudi. Interpelé sur la question du matériel agricole, Abdoulaye Bibi Baldé a rassuré que le matériel est en route et sera réceptionné Lundi avant d’être remis aux agriculteurs qui en ont fort besoin. Le ministre se désole de l’insuffisance et de la vétusté baldé afpdu matériel agricole au Sénégal et promet de corriger cette anomalie qui freine le développement de l’agriculture. Il ne comprend pas pourquoi une activité sensée booster l’économie du pays  peut-elle tourner sans un matériel adéquat. Le Ministre a visité des champs d’agriculteurs et des ouvrages agricoles réalisés dans le département de Bignona mais la grande attraction fut la visite effectuée sur la barrage d’Affiniam. Un
ouvrage qui connait beaucoup de remous tant dans sa réalisation, dans
sa gestion que dans les conséquences directes ou indirectes. Le Ministre a promis d’apporter des réaménagements structurels dans la gestion de ce barrage pour une meilleure gestion afin de lui permettre
de jouer pleinement le rôle qui lui est dévolu au moment de la conception de ce projet. Ce Vendredi le Ministre se rend dans d’autres localités de la région.

Des marabouts réclament leurs quotas de semences

 baldé afp 1

A Hamdany chérif les marabouts ont interpelé le Ministre sur le quota de semence et d’intrant agricoles alloué aux foyers religieux. « l’Etat a l’habitude de nous soutenir depuis deux ans ans on ne sais pas pourquoi cette année nous n’avons pas reçu notre part », s’interroge Abdou Azize Aidara,le vice Président de l’association des oulémas mandingue. Le Ministre se rabat sur le Drdr qui demandé également des comptes aux sdr.il s’en suit une séance d’explication qui a failli tourner au vinaigre. L’assistance a compris que ces marabouts très proches de Wade ont payé le prix de leur fidélité ce qui n’est pas le cas de la famille religieuse de Bogal dont le porte parole a attesté au ministre qu’il a bien reçu son quota.

Le Ministre rassure

 Consolant les paysans, Abdoulaye Baldé annonce le démarrage de la mise en place des matériels agricoles dés ce lundi. S’agissant du Papsen il annonce que le projet est en voie d’exécution seulement une étude approfondie est nécessaire pour la mise en œuvre d’un programme d’une telle envergure.sur le retard du démarrage effectif des travaux après le lancement du programme et la tenue de deux crd ainsi que la nomination d’un coordonnateur, une source bien au fait de ce dossier nous renseigne que l’Italie qui en est le principal bailleur veut tout gérer ce que le Sénégal n’est pas prêt à accepter. Dés lors un nouvel examen du contrat s’impose pour que les deux partis se retrouvent. L’inquiétude de l’Italie se fonde surtout sur de graves malversations financières qui ont émaillé leurs deux précédentes interventions au Sénégal notamment à travers le Primoca  et le Fdl. cette fois ci les Italiens se montrent vigilants quant à la gestion de cette manne financière

Ousmane DEMBA

PARTAGER