Modern technology gives us many things.

El Hadji Malick Gueye : «Je demande à l’opposition d’aller répondre à…»

0

El Malick Guèye, ancien parlementaire et ex-Conseiller du Président Wade pour le Moyen Orient vient de donner son point de vue sur la situation politique du Sénégal.

Dans son allocution, l’ancien coordonnateur départemental Pds Kaolack, a demandé à l’opposition de répondre à l’appel de dialogue  fait par le Président Macky Sall. A ce point, le natif de Lat Mingué d’indiquer ce qui suit : « L’opposition est l’un des maillons forts d’une démocratie qui se respecte. Mais il nous faut une opposition qui contribue dans la marche des affaires de la citée. A cet effet, je demande à l’opposition de répondre à l’appel de dialogue du chef de l’Etat ».

L’ancien parlementaire libéral pense que répondre cet appel de dialogue du chef de l’Etat, serait pour l’opposition, « la manifestation de leur soucis de contribuer à l’instauration d’une démocratie inclusive où les opposants et les gouvernants se réunissent et discutent des questions cruciales à impacts économiques de haute portée sociale » à défaut de quoi, l’opposition devrait cesser de dire qu’il n’y a pas de dialogue au Sénégal. « Si l’on a des ambitions de diriger ce pays, on doit impérativement répondre à l’appel du chef de l’Etat et le contraire serait une erreur fatale car on doit discuter du chemin à prendre pour la destinée de ce pays qui est le nôtre » indique M. Guèye.

« Dieu a fait que c’est sous Macky Sall que les découvertes en pétrole et en gaz se sont faites, c’est une chance pour lui et pour le Sénégal par la grâce de Dieu. Tous les fils de ce pays doivent se mobiliser derrière lui et l’apporter le soutien qui s’y doit. La démocratie c’est une aussi une concertation nationale qui aboutit à un consensus », a-t-il rajouté.

« J’invite les Sénégalais à reconnaitre les vrais opposants, qui veulent la paix pour ce pays, qui réfléchissent pour son émergence et travaillent pour sa concorde sociale et qui ont un  bon programme de gouvernance politique. Nous ne voulons pas aujourd’hui d’une opposition incendiaire sans vision ni projet de société au Sénégal », a renchéri l’ancien homme fort de Wade.

« Maintenant ceci étant dit, je demande à tous les Sénégalais, aux militantes et militantes de soutenir le président Macky Sall qui ne travaille que pour l’émergence du Sénégal dans tous ses compartiments. Ainsi j’encourage le chef de l’Etat qui est un homme de transparence, un démocrate avéré qui a toujours appelé au dialogue de continuer à servir dignement les Sénégalais qui ont confiance en lui.

Je demande aussi aux militants de renforcer les bases, de se mobiliser d’avantage et d’éviter les querelles d’intérêts individualistes. Nous ne sommes pas dans des contextes d’élections communales ou législatives. Avec cette présidentielle, c’est la personne de Macky Sall qui est mise en jeux. Alors je demande aux alliés du président de renforcer le travail de mobilisation et de massification pour sa réélection au soir du 24 février 2018 » dixit Malick Guèye.

Se prononçant sur la démission de Mame Mbaye, l’ex député d’indiqué : «Ce dont la mouvance présidentielle a besoin c’est l’union des cœurs, l’étroite collaboration surtout à quelques mois de la présidentielle. On doit s’inspirer de Aminata Mini Touré qui est partie de la primature sans haine pour le chef de l’Etat et continuant inlassablement à se soutenir qu’il pleuve ou qu’il neige, mais aussi du premier ministre qui travaille jour et nuit pour le triomphe de Macky Sall rien que pour la République en mettant de côté ses ambitions personnelles », a fini par dire le leader du mouvement « Suxali Sine-Saloum Ak Sénégal ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.