Modern technology gives us many things.

« Idy a fait pire que Salman Rusdhie »

La clameur des hostilités s’amoncellent sur la tête du leader en chef du parti «Rewmi ». Face à la presse, ce week-end, Alioune Badara Ly,  le coordonnateur national du mouvement «Initiative pour la Réélection de  Macky en 2019» (I.R.M/2019), se dit très peiné et attristé  par la dernière sortie-sacrilège d’Idrissa Seck sur  « Makka » et «Bakka». A l’en croire, Idy  a dit pire que Salman Rushdie et qu’il mérite qu’on sonne  la «Fatwa» contre lui : «Idrissa Seck est un cas pathétique désespéré. Sa  sortie est malheureuse comme, du reste, ces dernières vaticinations sur la gouvernance du pays  qui, le rapetissent, davantage. Pour assouvir ses ambitions présidentielles, il est prêt, même, à pactiser avec le diable. Ce qu’il vient de dire n’est qu’un appel du pied envers les lobbies juifs. Il agit pour leur compte. Il est un véritable suppôt de Satan. Il a dit plus que Salman Rushdie », crache, rageusement, le leader en chef de l’I.R.M /2019. Le responsable de l’Alliance Pour la République à Koungheul ( APR) ,  de corser sa verve : « «Ibliss »Seck, pardon, Idrissa Seck vient de renier à un des piliers de la foi islamique dans le seul but de faire  clin d’œil à ceux qui ont élu Donald Trump. C’est une honte pour le Sénégal. Notre pays qui a secrété de grands hommes qui ont servi l’Islam (El hadji Oumar Al Foutyou Tall, Seydi El hadji Malick Sy, Cheikh Ahmadou Bamba, Mame Limamoulaye Al Mahdi, Cheikh Al Islam Cheikh Ibrahima Niass dit Baye, Mame Amary Ndack Seck et j’en passe), ne peut tolérer de telles dérives d’un homme fou de pouvoir. Comme toute la «Oumah» islamique, nous nous sentons profondément offensés par les propos de celui  qui pense détenir un vaste savoir  qui  aurait dépassé largement  à celui de l’Imam de la Sainte Mosquée alors qu’il a une ignorance crasse des principes élémentaires de l’Islam. Il veut toujours tromper son monde. Il a alors intérêt à redescendre sur terre.»

Des prières pour conjurer une éventuelle punition de Dieu

Nous profitons de cette tribune pour demander pardon à toute la «Oumah » islamique meurtrie par  les déclarations de M.Idrissa Seck. Ses propos blasphématoires peuvent installer notre cher pays, véritable terre d’Islam dans une situation qui pourrait attiser la colère de Dieu. Qu’Allah nous préserve de cet homme, un véritable tison de conflit. Que le Bon Dieu  fasse qu’il ne sera jamais Président de la République dans notre pays. Amen !!!

Les commentaires sont fermés.