Modern technology gives us many things.

Rewmi riposte : « Sidy Lamine et Bamba Ndiaye sont des adeptes de Satan »

Le Secrétariat National (SN)  des jeunes de Rewmi condamne avec la dernière énergie, les fausses interprétations et les manipulations de l’opinion, découlant du point de presse tenu par le Président Idrissa SECK au lendemain de l’assassinat de l’étudiant Fallou SENE par le régime du Président Macky SALL.

Abordant la question relative à la position du Sénégal par rapport au règlement du conflit israélo-palestinien, le Président Idrissa SECK rapportait une discussion qu’il avait eue avec l’un des imams de la mosquée de la Mecque et qui avait pour unique but de retenir ce dernier qui n’avait pas de temps à lui consacrer. En effet, le Président Idrissa SECK a sciemment posé cette question à l’imam pour le retenir et non pas pour remettre en cause le lieu de pèlerinage des musulmans. Il y était en Oumra, donc fondamentalement convaincu du lieu de pèlerinage de l’islam.

Profitant de cette anecdote, deux énergumènes, menteurs, comploteurs et manipulateurs de premier ordre, ont attaqué de manière brutale la foi du Président Idrissa SECK et de tous les musulmans du monde.

Le Secrétariat National des jeunes de Rewmi fustige avec la dernière énergie cette manipulation de l’opinion par Sidy Lamine Niass et Bamba Ndiaye et lance une alerte à toute la Ummah islamique sur les manœuvres de ces deux adeptes de Satan qui constituent une menace réelle pour la cohésion nationale et la fraternité musulmane. Ils sont connus pour leurs fourberies, leurs tartufferies et leurs mesquineries ; ils ne sont pas des références pour la société sénégalaise car l’un vit de la corruption et du chantage et l’autre est l’artisan par excellence du déviationnisme parce qu’élisant domicile dans des lieux non recommandés par l’Islam.

Après l’instrumentalisation de notre justice pour condamner et exiler Karim Wade et emprisonner Khalifa Sall, le Président Macky Sall tente maintenant d’instrumentaliser la RELIGION en cherchant à manipuler dangereusement la fibre confrérique pour diaboliser l’un de ses plus sérieux challengers à l’élection présidentielle de 2019.

Le Secrétariat National des jeunes de Rewmi s’offusque, de fort belle manière, de la volonté d’appropriation indue et totalement illégitime de la religion par des comploteurs et des manipulateurs, qui s’arrogent le droit de qualifier d’apostat qui ils veulent, comme s’ils étaient à la place de Dieu.

Le Secrétariat National des jeunes rappelle à l’opinion nationale et internationale, ainsi qu’à la Ummah islamique, que c’est ce même Sidy Lamine Niass, qui s’attaque au Président Idrissa SECK aujourd’hui, qui défendait hier que faire la bise entre un homme et une femme non mariés est chose permise en Islam. C’est lui également qui défendait la construction du monument de la renaissance africaine parce qu’il avait reçu de l’argent du palais. Le même schéma du palais revient à la charge et avec les mêmes desseins : s’attaquer à Idrissa SECK et être nommé ambassadeur itinérant chargé de la question palestinienne. Bamba Ndiaye, lui, sera certainement casé au Conseil économique, social et environnemental dans les jours à venir. Voilà le schéma tracé par Macky SALL et son régime pour s’attaquer au Président Idrissa SECK. Mais c’est peine perdue car les Sénégalais savent distinguer la bonne graine de l’ivraie.

Le Secrétariat National des jeunes de Rewmi informe les oulémas et prédicateurs du Sénégal, que des démarches et tractations sataniques sont menées par des personnes mal intentionnées pour corrompre certains Imams afin que le sermon du vendredi 25 Mai 2018  porte sur ce sujet afin de jeter le discrédit et salir le candidat de Rewmi, espoir du  peuple, qui a érigé au rang de sacerdoce et de manière constante, la DÉFENSE DES INTÉRÊTS VITAUX DU VAILLANT PEUPLE SÉNÉGALAIS.

Enfin, le Secrétariat National des jeunes de Rewmi félicite de vive voix, le Président Idrissa SECK d’avoir présenté ses excuses à quiconque aurait été affecté par les propos que les deux plus grands menteurs et comploteurs ont voulu dénaturer et qui ne sont pas les siens. La marque des grands hommes est cette capacité à s’agenouiller devant ses concitoyens, même si on n’a pas tort, pour leur insuffler la tranquillité de l’esprit, dans le seul but de préserver l’intérêt général et la cohésion nationale.

Fait à Dakar, le 24 Mai 2018

JEUNESSE NATIONALE DE REWMI

Les commentaires sont fermés.