Modern technology gives us many things.

Incidents à l’UGB, Benoo invite le gouvernement à hausser le niveau de la rigueur

0

Le mardi 15 mai 2018, des incidents se sont déroulés à l’université Gaston Berger de Saint-Louis où les étudiants, manifestant contre le retard de paiement de leur bourse, se sont affrontés aux forces de l’ordre, occasionnant la mort d’un étudiant et de nombreux blessés des deux côtés. Le Secrétariat Exécutif Permanent (SEP) s’incline devant la mémoire du regretté, Fallou Sène, tué lors de cet d’affrontement. Il adresse à ses parents et à toute la communauté universitaire ses sincères condoléances, prie pour  que Dieu l’accueille en son paradis, et souhaite prompt rétablissement aux
blessés. Le Secrétariat Exécutif Permanent (SEP) regrette vivement un tel drame, demande au gouvernement l’ouverture d’une enquête afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire et appelle les étudiants et toute la communauté universitaire au calme et à la sérénité.
Pour le Secrétariat Exécutif Permanent (SEP), de tels incidents sont à bannir de l’espace universitaire ; les retards dans le paiement des bourses ne doivent pas entraîner des violences et la perte d’une vie humaine.

 

Il invite le gouvernement à hausser le niveau de la rigueur à tous les maillons de la chaîne des opérations dans le traitement des revendications estudiantines et à privilégier le dialogue dans le secteur. Tous, ensemble, gouvernement, administration universitaire, étudiants comme enseignants, acteurs politiques et de la société civile, nous devons construire les instruments d’apaisement durable d’un espace scolaire et universitaire, exempt de violence, pour l’intérêt supérieur de la nation.

Fait à Dakar, le 17 mai 2018 Le SEP/BBY

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.