Modern technology gives us many things.

Le capitaine Dièye “risque la radiation”

Selon un communiqué de la Dirpa transmis à la Rédaction de Actusen.com, il risque l’application des “sanctions statuaires notamment la traduction devant un conseil d’enquête en vue de sa radiation”.

“Faisant fi du devoir de réserve inhérent à son statut d’officier d’active et aux dispositions de la loi 71-0024 du 6 mars 1971(…), le capitaine Dièye s’est engagé dans une campagne de dénigrement des armées marquée par la tenue de propos séditieux à travers les réseaux sociaux”, mentionne le communiqué. Lequel fait remarquer que “l’officier a formulé une demande de disponibilité le 9 février 2017 alors qu’il servait au 25 bataillon de reconnaissance et d’appui, basé à Bignona (sud)”.

Et, ajoute la DIRPA, “sans attendre l’aboutissement de sa requête, le capitaine Dièye a délibérément choisi d’abandonner son unité à Bignona, pour se rendre sur la Petite côte à Mbour et y travailler au profit d’une société privée”. “Après un premier retour, le capitaine Dièye s’est à nouveau absenté de son unité” informe la DIRPA qui laisse noter qu’”après six jours d’absence, le capitaine Dièye qui a été porté déserteur a été arrêté et ramené au corps le 17 avril 2017 en application de l’article 107 de loi 94-44 du 27 mai portant code de justice militaire”.

Actusen

Les commentaires sont fermés.