Modern technology gives us many things.

Le temps de l’action : Papa Abdoulaye Sy sermonne l’opposition

Le tintamarre causé la politique et imposé aux pauvres gorgorlus n’est pas du goût de tout le monde. Du moins de Pape Abdoulaye Sy de l’Alliance pour la République. Pour lui, il y a un temps pour travailler et un autre pour faire de la politique. Dans une tribune reçue à Xibaaru, M. Sy estime que nous devrions être des amoureux du Sénégal et non de nos personnes.

Saint-Just dixit « un patriote est celui qui soutient la République en masse ; quiconque la combat en détail est un traître. »
Cette citation m’interpelle et me pousse à une profonde réflexion sur la situation actuelle de mon pays. Je constate, avec effroi, que ceux qui se disent « patriotes » passent leur temps sur les réseaux sociaux à parler de politique le matin en petit déjeuner, à midi en déjeuner et le soir en dîner. En offrant une partie de leur vie à Morphée. Ils se réfugient dans une communauté nihiliste où la vie se résume à une « politique subjective  » .
Nous sommes dans un monde où la parole politique n’est plus vendeuse, elle laisse place aux réalisations visibles, palpables et viables qui changent  la vie quotidienne des citoyens.
Ces « patriotes » passent leur temps non pas à parler du Sénégal et des préoccupations des Sénégalais, mais plutôt à parler de la personne du président et de sa famille en oubliant le Sénégal qu’ils disent aimer.
Avant le président Macky Sall , Le Sénégal existait, après lui, le Sénégal existera et ce n’est pas avec des critiques subjectives qu’ils changeront cela. Malgré les critiques stériles et vides, le pays avance avec une politique sociale qui ne se résume pas à la vie de l’opposition, mais plutôt au développement du Sénégal.
Soyons des amoureux du Sénégal et non de nos personnes.
D’après José Cadalso « le patriotisme mal compris, au lieu d’être une vertu, devient un défaut ridicule. »
Papa Abdoulaye Sy
Membre APR
Membre Moder
Membre Cojer

Les commentaires sont fermés.