Modern technology gives us many things.

Kisal Senegaal gèle ses activités dans Benno Bokk Yakaar

KISAL senegaal  membre fondateur de la coalition Macky 2012,  dans le cadre de son alliance avec le Président Macky SAll  avait décidé de soutenir la candidature de celui –ci  dans le cadre de cette première coalition au premier tour  , et au sein de la deuxième coalition des coalitions  BENNO BOKK YAKAAR au deuxième tour.

Le Président MAMADOU DEME avait alors instruit tous les démembrements du parti Kisal autant dans la diaspora qu’à l’intérieur du pays de s’inscrire dans une logique unitaire avec les différents partis qui composent ces deux coalitions.

Notre parti depuis ce choix d’accompagner le Président MACKY SALL n’a jamais failli à sa parole ni à ses engagements d’alliance – la réciproque n’étant pas vrai – a été de tous les combats, et est très actif dans l’animation de la coalition bennoo de France  ,en mobilisant ses militants  à tous les niveaux des batailles électorales et fréquemment avec ses propres moyens.

Notre parti n’a jamais remis en cause les orientations et les décisions  du chef de la coalition de bennoo bokk yaakaar , même si des fois nous ne sommes pas d’accord avec lui, et particulièrement lors des dernières législatives pour lesquelles  n’en déplaise à qui que ce soit , il y aurait  eu de très grandes difficultés si kisal  et l’aura de son président auprès de la diaspora sénégalaise n’avaient pas été mis au service du président de la république vu l’état dans le quel était son parti.

Au moment même où beaucoup de nos militants partout dans le monde et au Sénégal décriaient ce choix du président de la république d’investir  exclusivement son parti au détriment des autres partis de bennoo sans lesquels il n’y aurait jamais eu la victoire dans les divers pays européens et ceux de la diaspora, le président de notre parti a instruit nos militants par le biais des coordinations  fédérales de respecter les choix du Président macky sall et de mouiller leurs chemises.

Mais  aujourd’hui, tout nous pousse à regretter ce compagnonnage avec l’APR de  France  au sein de la coalition de bennoo bokk yaakaar, au vu de l’ostracisme , des mensonges et trahisons permanents, du sectarisme ,du non respect de paroles et d’engagements pris  collectivement de la part du parti présidentiel ( il est le seul à ne jamais respecter les décisions prises collectivement)et de ses responsables particulièrement ceux installés en France.

Les militants de l’APR en  France incapables de s’entendre entre eux , se donnant des coups fourrés en permanence  transposent au sein de la coalition bennoo bokk yaakar , ses coup bas , ses trahisons ,  ses reniements de paroles ,ses félonies qu’ils ont l’habitude  de se commettre entre eux au sein de leurs parti et cela n’est plus acceptable.

Des 10000 euros que le président de la république avait remis à la coalition, les dirigeants de l’APR en ont fait leurs choux gras et détourné cet argent alors que les partis de la coalition avaient décidé ensemble l’utilisation collective de ce financement du Président de la république ; aucun parti de la coalition , ne sait où se trouve cet argent , le coordinateur de la DES apr refuse obstinément de réserver des suites aux interpellations des différents partis de la coalition BENNOO ; ( voir l’interpellation il ya deux mois de ça  de la secrétaire fédérale de kisal publiée dans les média). Depuis les processus de  la révision des listes électorales, L’APR   agit en dehors de la coalition comme si les autres partis n’existent pas et dans plusieurs sections des accords  du travail en commun sont violés  au détriment de l’entente cordiale notamment à Trappes agglomération urbaine , où même les morts savent que sans Kisal senegaal  l’APR n’y est pas en mesure de mobiliser grand-chose dans ce bastion connu de Kisal senegaal

L a fédération de kisal  Senegaal  France  sait que le Président de la république a une très  fausse image de la représentativité de notre parti  ( raison pour la quelle  il ne considère pas notre leader qu’il refuse de recevoir malgré ses 39 demandes d’audiences dont 17 déposées à l’ambassade du Sénégal et pour lesquelles nous avons des accusés de réception de dépôt de demande ) ,autant en France et ailleurs  dans le monde et au Sénégal  à causes des paroles particulièrement ignobles  de certains de ses responsables qui n ont accès à lui et de certains de ses militants que la présence de kisal et les interventions  écrites de son président dans les médias empêchent de dormir .

Malgré, la seule fois où le Président de la République a jeté son regard vers kisal en nomant son président au poste de haut conseiller des collectivités territoriales , nous avons vu comment s’est passé la manière dont notre leader a été pris en considération par les autorités diplomatiques et consulaires dans la distribution des invitations  où ni lui ni ses militants n’ont reçu aucune invitation quelconque. Les autorités diplomatiques et consulaires ont Préféré s’asseoir sur le statut de personnalité du leader de kisal en France et ont fait fi de son statut de haut conseiller  des collectivités territoriales en ne l’associant pas à  la visite du d’Etat du président de la république en France. Ils ont préféré leurs statuts de militants à leurs fonctions d’agents de l’Etat dans l’organisation et l’animation de cette visite .

Seulement nous tenons à faire savoir une fois pour toutes à qui que ça soit , que sans Kisal senegaal  l’aura  et le capital de sympathie et de confiance de son président au sein de plusieurs réseaux de la diaspora, n’en déplaise à qui que ça soit ,il  n’y aura pas victoire en France pour la majoritéen France et plusieurs pays où vivent les sénégalais de l’extérieur.

Kisal senegaal  fort de ses 53 sections  en France , qui ne sont pas de cellules ou de comités érigés en section ,ou de sections dédoublées ou démultipliées pour atteindre le  nombre de sections fixées par le président Macky sall  en France , n’est pas du  tout content du compagnonnage  actuel  et refuse la manière dont il est traité par l’APR  de France .

En conséquence, avec l’autorisation du Président de notre parti que j’ai sollicité, et en communication avec la direction de Kisal Senegaal  France , nous gelons à partir de ce jour toutes nos activités et notre participation à l’animation de la coalition de bennoo bokk yaakar  France

Nous assumons pleinement et entièrement cette décision et toutes les conséquences qui peuvent en découler.

HAMADY BAILA DIA

PRESIDENT DE LA FEDERATION DE KISAL SENEGAAL FRANCE

Les commentaires sont fermés.