Modern technology gives us many things.

Affaire Khaf : Djaraf Ndao n’aime pas le raisonnement de Landing

Mon collègue l’honorable Hcct, Landing Savané, peut-être sans s’en rendre compte, vient de démontrer que le Président Macky Sall a choisi de répondre à une demande sociale à la place d’un calcul politique politicien.

Nul ne doute de l’intelligence politique de celui-là qui a été l’incarnation de la 3ème force politique au Sénégal.

Affirmer que même si le Maire de Dakar a détourné les fonds de la caisse d’avance, le Président Macky Sall devrait empêcher sa convocation et son procès au risque de lui donner une aura, c’est lui demander d’intervenir dans la gestion de la justice. Ça c’est vraiment méconnaître l’homme.

Bien sûr, honorable, nous sommes tous d’accord avec vous que le procès de M. Khalifa Sall peut lui permettre une certaine victimisation même si la production de fausses factures par un GIE qui n’existe que de nom ne souffre d’aucun doute, et cela montre nettement que le Président n’est pas dans une logique purement politique.

Donc, suivre vos conseils sur ce sujet serait une trahison vis à vis du peuple qui avait demandé la fin de l’impunité. C’est sur ce point que je ne suis pas d’accord avec vous.

Effectivement, en période pré-électorale, les mesures électoralistes prônent sur celles relatives aux demandes sociales.

Mais le Président Macky Sall est un homme politique hors-pair qui travaille exclusivement pour répondre justement à toutes les demandes sociales notamment la bonne gouvernance, la réduction des inégalités sociales, l’instauration de l’Etat de droit et surtout la reddition des comptes; c’est dans cette logique que le chef de l’Etat s’est inscrit depuis 2012. C’est grâce à tout cela que je l’appelle « DIAMOU SOXLA ASKANW ».

Djaraf Ndao

Membre du Hcct

Responsable de l’Apr des HLM

Les commentaires sont fermés.