Modern technology gives us many things.

Le neveu du président Macky et le mouvement Avenir…Pour Macky 2019

Le Mouvement Avenir et Devenir de nos Localités accompagne et soutien son excellence Macky SALL pour 2019

Mouvement
Les fondateurs du Mouvement Avenir et Devenir de nos Localités

Sous la présidence effective du Coordonnateur  du Mouvement, M.  ADAMA BA avec la présence solennelle de M. MOISE SARR, Directeur des bourses des sénégalais  en France, et le neveu du Président  MACKY SALL, M. Samba N’DIAYE  les membres du mouvement dénommé « Avenir et Devenir de nos localités », se sont réunis ce 25 décembre 2017 à  Asnières Sur Seine  pour réfléchir sur le contexte socio politique du Pays mais particulièrement sur les enjeux de développement de leur villages d’origine et la contribution des émigrés sur le choix des dirigeants du pays et de leur communes d’origine.

Cette rencontre a mobilisé tous les ressortissants du département de Bakel et de Matam.

Dans les communications, il a été mis en évidence le contexte  de la participation et de l’implication des migrants aux enjeux politiques du pays. En rappelant que depuis les indépendances, la France est devenue le bastion historique de l’émigration pour la majorité des  sénégalais et particulièrement des ressortissants des départements de Bakel et Matam.

Paris, ville capitale ou la visibilité des migrants est singulièrement significative, accueille la grande majorité des ressortissants de ces départements, répartie dans des foyers d’accueil.

Ces migrants y sont dans l’espoir de se faire une place (trouver un emploi, un logement, investir dans l’immobilier) et prendre en charge les familles restées au pays. Se sont autant d’indicateurs du rôle d’acteurs de développement que revendiquent et qu’incarnent les migrants.

Mais cette dimension d’acteurs de développement est de nos jours élargie dans le domaine politique.

Ainsi, l’apport des migrants dans leur diversité soit individuellement ou organisés en association, est systématiquement visible et reconnu par les acteurs politiques.

Il est de ce point de vue unanimement admis que les migrants sont les premiers acteurs vers lesquels se dirigent les politiciens ou les autorités de notre pays pour  se faire élire ou réélire  pendant les joutes électorales. Ils apparaissent à leurs yeux comme une opportunité à saisir.

De ce fait, l’approche globale adoptée par les acteurs politiques a conduit à valoriser l’impact de cet apport qui se résume à deux niveaux :

  1. Soit par leur nombre important dans le pays d’accueil, les migrants constituent un électorat puissant qui pèse sur la balance des résultats globaux.
  2. Soit à distance, les migrants influencent l’électorat en donnant des consignes de vote ou des mots d’ordre aux familles ou aux communautés restées au pays.

 

Sous ce rapport, force est de reconnaitre que le lien politique entre migrants et acteurs politiques, relevant au départ de stratégies d’ordre socio-économique, constitue de nos jours une valeur ajoutée dans l’espace politique.

Il est établi plus que jamais que l’électorat des migrants est un baromètre électoral pour les partis politiques. Dès lors, cette dimension dialectique migrants et acteurs politiques offre une grille de lecture stratégique intéressante à explorer et à exploiter des deux côtés.

Pour justifier ses propos ; au début des années 2000, dans le contexte de l’alternance politique au Sénégal, l’électorat des migrants a fortement contribué à changer l’histoire politique du pays.

En revanche, tout au long de cette période, tout en jouant leur partition dans le jeu politique, les migrants ne cessent de se plaindre du retard ou de la  mise en œuvre des projets et programmes de l’état au profit des localités d’origine des migrants des départements de Bakel et Matam.

C’est pourquoi, prenant conscience de leur engagement et de leur dévouement dans la vie politique du pays, les migrants ont décidé ce jour de se faire entendre par la mise sur pied d’un dispositif de veille et de contribution  qu’ils ont intitulé : mouvement Avenir et Devenir de nos Localités  qui ambitionne d’accompagner et de soutenir Son excellence Macky SALL aux élections de 2019.

Devant cette situation, le mouvement s’est fixé deux objectifs :

  • Amener les acteurs politiques et le gouvernement à poser des actes et à poursuivre les actions à travers les localités d’origine des migrants.
  • Optimiser l’apport des migrants dans la scène politique et dans le développement socio-économique du pays.

Pour ce faire, le mouvement a décidé de mettre en orbite les activités ci-après :

  • Identifier les secteurs de développement et définir une stratégie transversale de prise en compte les localités d’origine des migrants dans les projets et programmes de l’Etat.
  • Encourager et soutenir l’animation d’espace de rencontre entre les migrants et acteurs politique à travers des réunions, des missions, des voyages d’échanges et de concertation.
  • Faire des travaux de recherche actions et de capitalisation croisée des expériences des différentes générations de migrants et acteurs politiques pour la construction du pays.
  • Produire des documents d’information (répertoire des migrants ou profil du consulat) pour constituer une base de données pour les autorités de notre pays dans le pays d’accueil.
  • Renforcer les capacités et les compétences des migrants dans le domaine des enjeux de territoires c’est-à-dire de montage projet, d’organisation associative et de construction de partenariat.
  • Venir au Sénégal pour élargir le mouvement dans leur village pour apporter un soutien sans faille en Président Macky SALL pour les élections de 2019.
  • MOISE SARR , a pris la parole pour apporter des témoignages sur l’importance des efforts que le mouvement a déployé durant les dernières inscriptions sur les listes électorales et s’est engagé à apporter le soutien de l’ambassade ; du consulat, et du gouvernement du Sénégal à travailler et rester à l’écoute des préoccupations annoncées dans le mémorandum du mouvement pour le développement de leur villages d’origine et leur  prise en compte dans les programmes de l’Etat : PSE – PUMA- PUDC…

Pour son mot de clôture, le Coordonnateur  ADAMA BA a souhaité et à exhorté les membres du bureau du mouvement à prévoir une descente au pays  pour la promotion et la vulgarisation du mouvement dans tous les villages d’origine avant de solliciter auprès du neveu du Président et de Moise SARR une audience auprès de son excellence Macky SALL  à Dakar ou  lors de sa prochaine visite à Paris.

BUREAU DU MOUVEMENT

  • Coordonnateur :            Adama Demba BA
  • 1er Adjoint :           Coumba SIDIBE
  • 2em Adjoint :           Dioula KANE
  • Secrétaire Général :           Ibrahima THIAM
  • Adjoint :           Ismail SY
  • Trésorier : Siaka SIBY
  • Adjoint  : Oumar MBODJ
  • COMMISSION ORGANISATION

Samba Dieyde SOW

Bouna DIANKA

Gagnado SOW

Coordonnateur   

Adama Demba BA

Secrétaire

Ibrahima THIAM

 

Les commentaires sont fermés.