Modern technology gives us many things.

Kédougou : La commune de Dindéfélo tire à boulets rouges sur le maire Kikala Diallo

Les populations de la commune de Dindéfélo ont organisé ce samedi 4 novembre 2017 un point de presse pour  dénoncer la gestion partisane et l’amateurisme, le clientélisme divisionniste de leur commune par le Maire Kikala Diallo.

Elles sont nombreuses ces populations de la commune de Dindéfélo à se mobiliser ce samedi 4 novembre 2017  à Dindéfélo pour manifester leur ras-le-bol sur les agissements de leur premier magistrat Kikala Diallo. Réunis sous un grand arbre de Dindéfélo chef-lieu de commune, brassards rouges noués autour de la tête, des bras, des mains, les organisateurs de ce point de presse n’ont pas manqué de mots pour caractériser le devenir et la gestion de leur commune

« Ce pilotage à vue  a fini de faire de Dindéfélo une commune où il ne fait pas bon vivre. Sa philosophie est machiavélique et ne sert qu’à ‘diviser pour mieux régner’.Malgré la gratuité intégrale annoncée de l’obtention des cartes d’identité biométriques CEDEAO, Kikala a imposé 500F pour chacun des citoyens et 200 FCFA pour une photocopie de l’ancienne pièce .Son équipe et lui ont pris 02 Millions de cotisation des populations de Dindéfélo village pour obtenir de l’électricité jusqu’à présent, nous n’avons rien vu .Pire, à Dindéfélo, la gestion du foncier est indexée avec des cas de litiges qui se démultiplient à souhait…là aussi ce sont des non élus qui distribuent les parcelles. Le marché hebdomadaire plus d’une centaine de cantines sont sorties réclamant pour chacune 5000 FCFA »  a laissé entendre M Carim Camara, le chef de file des organisateurs de ce point de presse.

Kikala
La colère des populations de Dindéfélo

Il a aussi dénoncé le détournement d’objectif qu’a fait le maire de Dindéfélo et ses coups bas dans la politique.

« Le maire ne s’est pas empêché de prendre les briques conçues pour des classes au lycée pour les emmener continuer les travaux du terrain de football. Vivant de complots, il a manigancé contre Lessény Sy ensuite contre Hadji Cissé pire il s’apprête à tromper Guirassy.il a retiré notre seule source de revenus, la cascade. C’est pour dénoncer ces dérives que nous  interpellons son excellence Macky Sall pour lui certifier que c’est bien ce maire serpent qu’il a élevé qui est en train de lui mordre aux pieds ».

Sous son magistère, Kikala Diallo serait un maire autoritaire. Tout doit passer par lui.

« En rancunier, Kikala fait tout pour bloquer les initiatives qui ne sont pas de lui. Il cherche par tous les moyens à empêcher à des jeunes de réaliser des projets pour les communautés ! Le cas de Thiabécarré est là ! Une américaine qui a collecté des sous pour un forage a eu tout le mal pour le réaliser avec beaucoup de peaux de banane sur son chemin » a précisé M Camara

Les organisateurs de ce point de presse ont pris à témoin l’opinion publique sur ces mauvais agissements du maire

« On ne laissera plus les nombreux efforts du Président Macky Sall tomber dans l’eau par l’action d’un seul type, champion de la valse et des coups bas. Dorénavant, nous nous érigerons en sentinelles  et en boucliers de la commune et de ses citoyens »

A  la suite du porte-parole, d’autres intervenants ont réagi en renforçant les arguments développés de part et d’autre.

Kikala
Les populations réclament justice

Ils ont par ailleurs invité les habitants de Pélel Kindessa, de Madina Boussoura, de Thianghé, de Ségou, de Thiabécarré, de Yamoussa, de Sinthiou Goki, de Tépéré Diantoum, de Newdouyel, de Badiary, d’Afia2, de Dandé, de Diogoma et de Dindéfélo à la résistance face à ces agissements.

Aux dernières nouvelles, les organisateurs de ce point de presse ont été convoqués par le commandant de la brigade de gendarmerie de Kédougou.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.