Sy

Le projet de Habib Sy qui a pour ambition de rassembler les partis politiques de l’opposition dans une entité pour faire face à Macky Sall en 2019 est en train de prospérer. A en croire le patron du Parti Espoir et Modernité, les partis de l’opposition sont favorables à son idée: « J’ai fait des consultations avec des leaders de partis politiques de l’opposition. Je n’ai pas encore eu de partis réticents ».

Mieux, l’ancien directeur de cabinet de Me Abdoulaye Wade a indiqué que non seulement ses camarades de l’opposition ont bien accueilli son projet, mais, ils ont émis des idées pour le pérenniser:  » J’ai rencontré le Président Idrissa Seck qui l’a bien accueilli et pour une tentative de retrouvailles de la famille libérale il ya quelques années, il a émis l’idée d’une possibilité de partage des responsabilités pour que l’opposition puisse aller ensemble aux élections législatives », a-t-il fait savoir avant d’ajouter: « Moussa Diakhaté de Bokk Gis Gis avait même amélioré l’idée que j’avais émise sur le candidat unique. Il a dit pourquoi pas plusieurs candidats de l’opposition crédibles ».

Pour ce qui est du patron du Grand Parti, il dira: « Malick Gackou l’a accueilli favorablement et a demandé que le pacte, pour être plus crédible et plus consistant, doit aussi si s’articuler autour de programmes nationales de redressement et je continue des consultations parce que partout àù je vais c’est accueilli favorablement ».

Habib Sy compte bien rencontrer le parti de Me Abdoulaye Wade pour recueillir son avis: « On ne peut pas exclure le PDS, j’envisage dans mes démarches, de me rapprocher du PDS pour savoir ce que mon ancien parti pense du pacte que nous proposons ».

Habib Sy croit  dur comme fer que ce pacte est la seule alternative pour battre Macky Sall en 2019: « ce que nous voulons que l’opposition comprenne, c’est que, pour l’élection présidentielle de 2019, il ya deux alternative: S’unir pour gagner ou se disperser et disparaitre », a-t-il soutenu.

 

 

PARTAGER