Modern technology gives us many things.

Le RDS dénonce la posture partisane du Consul général aux Usa !

Les candidats du RDS de la circonscription électorale  «Amérique/Océanie» se plaignent de la curieuse «omission» de 2408 électeurs des listes électorales, alors que, paradoxalement, ces derniers détiennent leur nouvelle carte d’identité biométrique en bonne et due forme. Absents des listes d’émargement, ils ne pourront ainsi pas voter le 30 juillet prochain, bien qu’étant détenteur du nouveau sésame !

Le Consul général, M. Ndao, et le président de la Commission électorale nationale autonome (C.E.N.A.) M. Doudou Ndir, sont interpellés au premier chef pour réparer sans délais cette injustice qui frappe ces braves compatriotes, qui ont tout de même le droit d’accomplir leur devoir de citoyen ! – même si le principal concurrent de Dame Babou (RDS) s’appelle Abdou Diallo (Bby), frangin du ministre de l’Intérieur!

Dame Babou, ex-correspondant de Sud-fm à New-York, investi par le RDS dans la circonscription électorale Amérique/Océanie, n’a de cesse de se plaindre du comportement équivoque du Consul général, dont on ne sait plus s’il est arbitre électoral ou directeur de campagne de Bby! Le Code électoral est pourtant clair: l’État est certes maître-d’œuvre, en matière d’organisation matérielle des élections, mais l’administration, elle, doit être rigoureusement neutre, et se tenir à équidistance des partis en compétition.

Par ailleurs, sur invitation des leaders de l’Intersyndicale des travailleurs du nettoiement, Cheikh Yade et Ibra Ndiaye, l’équipe de campagne du RDS se rendra ce mardi 11 juillet 2017 à 17h à Guédiawaye au chevet des grévistes de la faim des ex-sociétés AMA-SENEGAL et SIAS, qui (après avoir encaissés deux acomptes de 130 millions, en juin et septembre de l’année dernière, suite à la médiation  de JAMRA) continuent de souffrir le martyr et de courir derrière le reliquat de leurs droits légaux, après la dissolution de leur outil de travail.

 

Le directeur de campagne du RDS

Mouhamadou Lamine Diagne

Les commentaires sont fermés.