Modern technology gives us many things.

OH…OH… mes camarades (COJER Nationale), arrêtez de yoyoter la cafetière.

Par Abdoulaye Scroafa Sow Membre de la Cojer Guédiawaye

Absurde nous trouvons cette attitude nouvelle. Je ne serai pas étonné d’être traité de tous les noms d’oiseaux par certains de mes camarades…En se demandant ou disant qu’il cherche de la notoriété, je suis qui, de quoi il représente….. Fane la Tothie, de qui il se prend?

Certes à vos yeux je ne suis personne mais cela n’empêche je vais dire ce que plusieurs de mes autres camarades pensent tout bas.

Possible que je vais salir mon image, possible que mon nom se retrouvera sur la liste rouge ou les personnes n’appréciant pas la coordinatrice.

Qu’importe !!!!!!

Cette Investiture Met la Cojer nationale sous les projecteurs à rayons X pour permettre plus que d’un de voir le nombre de cafards que nous planquons.

Certainement ce n’est pas le moment de dénigrement…..Mais une pluie générale pour nettoyer tous nos saletés est la bienvenue.

Vous ne restez pas sans savoir que: l’usage du pouvoir n’est pas à prendre à la légère ; s’en servir n’est jamais sans conséquences. Et notre chef de parti(APR), SEM Macky Sall par ailleurs Président de la coalition Benno Bokk Yakaar a fait ses choix sur des personnes qu’il croit être les meilleurs du moment.

Voir vos réactions depuis la publication de la liste est la conséquence de ses choix….. Le vin est déjà tiré, il faut le boire. Hurler, crier son amertume ou se rebeller ne changera en rien……

Vous voulez plus de responsabilités et de considérations comportez-vous comme des responsables.

Un jour les jeux et les duperies prendront fin….. Combien de fois le Président a sifflé l’arrêt immédiat des querelles fratricides et ça a toujours tombé sur les oreilles d’un sourd…..

À ma grande surprise à l’approche des Investitures j’ai assisté à une réunion dans un hôtel à la place ou ils disent nous allons faire la paix entre jeunes dont y avais la présence de certains responsables (Ministre, Député, Directeur), dont je préfère taire les noms.

Vos réactions me donnent raison de ne pas assister à vos mascarades (caravanes)… Pour moi cette réconciliation n’était pas sincère, tout cela s’était du bluff comme si vous jouez des cartes à Las Vegas. Dans le but pour que certains d’entre vous soient investis, une manière de jeter de la poussière aux yeux du Président.  Tout comme il y a deux versions à chaque histoire, il y a deux versions à chaque personne. Une version que nous révélons au monde et l’autre que nous gardons cachée… Une dualité gouvernée par l’équilibre de la lumière et de l’obscurité. Chacun de nous a la capacité d’accomplir le bien et le mal mais ceux qui sont capables de brouiller la ligne de division morale détiennent le vrai pouvoir.

Et heureusement que le Président n’est pas né de la dernière pluie et il sait à l’avance.

La cojer dont le nom semble être Faye Diouf guidée par Thérèse, avec un nombre d’apparatchiks membres prêt à être au front sauf à l’essentiel…Plusieurs parmi nous ( les jeunes du bas étages) considérés comme des moutons à pâturage ,des dindons, reçoivent de convocations que pour remplir les salles lors des conférences médiatiques ou les assemblées générales sans oublié les caravanes ….. Mais quand il s’agit de choses importantes comme les formations, des ateliers de travail, les rencontres avec des imminentes responsables pour bénéficier des conseils, obtenir des bourses nationales ou internationales, voire même des voyages bienvenue la sélection de Yama nekh (tu me plais).

Il vient un moment dans chacune de nos vies, où le contrôle des évènements qui nous permet de rester raisonnables nous glisse entre les doigts et la plupart ça devient des contraintes. Ces contraintes ont un impact sur les relations de deux façons : soient elles déchirent les gens, soient elles les soudent dans un objectif commun !

Revenez à la raison…. Et pour la première fois la Cojer nationale soyons objectif….la mission de la Cojer s’est d’être des sentinelles, à divulguer et être très fougueuse à l’endroit des gens qui cherchent à ternir l’image de notre chef de parti….de sensibiliser, de former, d’orienter, et de guider vers un avenir meilleur.

Dites-vous seulement que c’est un test pour nous car depuis l’instant où nous sommes nés, nous sommes destinés à former des unions avec les autres… Une poursuite constante à la rencontre, à l’appartenance. Dans une union parfaite, on trouve la force qu’on ne peut pas trouver en nous-même. Mais la force d’une union ne peut pas être connue… Jusqu’à ce qu’elle soit testée. Et ce test doit nous servir de levier pour enfin travailler main dans la main.

On ne peut pas croire en son propre destin sans croire à l’existence d’un destin commun.
Dans une course entre danger et indécision ce qui fait la différence entre la vie et la mort c’est la confiance, la foi en nos capacités, la certitude de nous-même et la confiance que nous plaçons dans les autres.
Certains diront que la loyauté inspire un espoir sans limite. Et si c’était vrai, il y a un piège. La vraie loyauté prend des années à se construire… Et seulement quelques secondes à être détruite ! Donc ne détruisait pas la confiance que le Président a à l’égard de la Cojer
Un vieux a écrit : « On se demande toujours où va votre loyauté. ». Les gens à qui vous faites confiance l’attendent, vos pires ennemis la désireront et ceux que vous chérissez le plus en abuseront quoi qu’il advienne…Par conséquent n’abusons pas la confiance du Président qu’il a en nous, la jeunesse Républicaine d’une manière Générale.

Profitez de ce que je croix comme un test pour une réconciliation définitive et saine. Une manière de prouver le Président que nous méritons ce que nous réclamons…. Ce qu’il ne faut oublier le destin d’un pays même les mendiants s’en soucient.

Une lettre ouverte à la coordinatrice nationale.

Vive la Cojer

Vive APR.

Vive BBY

Vive le Sénégal.

Abdoulaye Sow membre de la Cojer à GUÉDIAWAYE.

Les commentaires sont fermés.