Modern technology gives us many things.

Législatives : Mamadou Guèye et Ndella Madior Diouf pour une Assemblée de rupture…

Mamadou Gueye, la tête de liste de la Convention Citoyenne Neneen et son alliée Ndella Madior Diouf, leader de la Rencontre Nationale pour l’Unité Africaine(R.N.UA)  ont co-animé, hier vendredi, un point de presse pour  se pencher sur les  élections législatives du 30 Juillet prochain. Dans une salle archicomble, ils ont décliné leur vision non sans plaider pour une vraie Assemblée de rupture.

D’entrée de jeu, Mamadou Gueye, jeune Inspecteur des Impôts et des  Domaines de son état et, non moins,  chef de file de la coalition «Convention Citoyenne Neneen/s’engager autrement», dira : «Nous sommes là pour parler de la participation de notre parti, j’allais dire, de notre aux prochaine élections législatives du 30 Juillet. A l’heure où nous sommes, nous avons effectué toutes les démarches administratives pour  y prendre part. Notre coalition qui se veut ouverte, abrite en son sein d’autres partis politiques comme celui de la brave dame Ndèla Madior Diouf, de mouvements citoyens mais aussi de personnes leaders dans leur domaine qui partagent avec nous le même désir de servir le Sénégal», s’est-il expliqué avant de poursuivre : «Nous, nous voulons faire de la politique autrement. Nous ne sommes pas obnubilés par le seul titre de gloire «Honorable Député du Peuple» mais nous avons une claire vision pour ce pays que nous aimons tant. La 12ème et dernière législature a défailli. En 05 ans, ils n’ont introduit qu’une seule proposition de loi. C’est humiliant et honteux ! », fustige l’expert en fiscalité. La vie des sénégalais de la diaspora  préoccupe le chef de file de cette coalition électorale.

A l’en croire : «Nous avons déjà mis une plateforme, une série de propositions de loi qui avoisine la dizaine. Nous sommes honteux et très petits dans notre peau quand nous entendons que des compatriotes sénégalais qui sont décédés à l’étranger sont souvent incinérés et/ ou  leurs dépouilles servent de cobayes dans des hôpitaux occidentaux faute de moyens pour leur rapatriements. C’est pourquoi, nous allons proposer une fois à l’Hémicycle  une taxe sur tous les billets d’avion pour remédier à cela. Nous sommes pour une solidarité plus active envers les sénégalais. Nous allons également  faire une proposition de loi pour l’amélioration de l’environnement économique et juridique du Sénégal. Les entrepreneurs locaux et les industriels, on doit les tendre la perche. Un parquet économique et financier doit être mis en place pour réprimer les détourneurs des biens publics », a fait savoir le natif de Guéoul. Et sa colistière, Ndèla Madior Diouf de dire : «Je suis très contente de s’allier avec un jeune compétent et grand patriote : Mamadou Gueye. Cet homme, je l’ai rencontré sur le chemin de l’amour du peuple sénégalais. Pour ces échéances, notre coalition sera présente sur 7 départements plus la liste nationale. Nous ambitionnons d’avoir notre groupe parlementaire pour changer les choses.»

Ibrahima Ngom

Les commentaires sont fermés.