Modern technology gives us many things.

2018 année sociale, Me Malick Sall donne corps à cette politique du Chef de l’Etat

0

Engagé sur le terrain de l’assistance des démunis depuis des années, le responsable politique, Me Malick Sall, a accentué ses actions de bienfaisance auprès des populations à la faveur de l’initiative prise par le Président de la République, Macky Sall, de décréter 2018, année sociale.

Donnant corps à la vision sociale du Chef de l’Etat  qui s’est déjà illustré à travers les bourses familiales entre autres actions envers les populations défavorisées, le natif du Fouta n’a pas lésiné sur les moyens pour soulager les ménages durant ce moi béni de Ramadan. Près de 35 millions ont été débloqués, 40 tonnes de riz achetées, 1000 bouteilles d’huile, 5000 grosses de sucre et 500 sacs de lait en poudre ont été acheminés dans la zone cible. Même s’il a opté pour plus d’actions et peu de paroles, les porte-paroles des populations bénéficiaires ont tenu à lui témoigner leur reconnaissance et leur gratuité.

S’exprimant au nom de ces dernières, Ousmane Samba Bâ a qualifié cette énième action sociale de Me Sall, d’acte noble, de haute portée humanitaire, dans un contexte où l’on parle d’insécurité alimentaire. Quant à la dame, Aïssata Ndiaye, parlant pour le compte de la gent féminine, elle a indiqué que Me Malick Sall a fait et continuera de faire la fierté des Foutankés. Mieux, ajoute-t-elle, c’est l’un des rares responsables qui répond toujours présent lorsque les populations vulnérables ont besoin d’assistance. Sans tambour ni trompette, renchérit-elle, Me Maick Sall, a installé une mutuelle de santé en faveur des habitants de cette zone Nord où les femmes enceinte ne déboursent que 2000 F Cfa pour l’échographie contre 15000 F Cfa dans les grands centres urbains du pays. Ce, après les financements trouvés pour les femmes et la réhabilitation de l’hôpital de Ourossogui qu’il a doté d’une ambulance médicalisée. Toutes choses qui font que la dame Aïssatou, appelle les autres responsables politiques du Fouta à le prendre comme exemple dans sa volonté d’accompagner le Président de la République, Macky Sall, pour la mise en œuvre de sa politique sociale dans les régions de l’intérieur du Sénégal.

Les qualificatifs n’ont pas manqués. Pour Mouahmadou Malick Sall, un des bénéficiaires également, Me Malick Sall est un homme de Dieu qui a su mesurer les attentes des populations en cette période de Ramadan, pour y apporter une réponse appropriée, conformément aux ambitions du Président, Macky Sall. Pour cet orateur, si tout le monde faisait comme lui, la FAO ne parlerait pas de problèmes d’insécurité alimentaire dans la zone Nord du Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.