francof 1L’annonce a été faite par le Ministre congolais des Affaires Étrangères, de la Coopération Internationale et de la Francophonie en présence du Secrétaire général Abdou Diouf.

          A l’issue de la 29e Session de la Conférence des Ministres de la Francophonie qui a pris fin ce vendredi 8 novembre, Raymond Tshibanda a rendu hommage à son homologue sénégalais Mankeur Ndiaye à qui il a  passé le témoin. Mankeur Ndiaye devient ainsi le Président de la Conférence ministérielle de la Francophonie pour deux ans. Le Ministre congolais a affirmé « le soutien sans faille de son pays au Sénégal ».

          Pour Mankeur Ndiaye, « les conclusions de cette Conférence permettront de renforcer davantage l’action de l’O.I.F. au service de nos peuples ». Il a tenu à saluer l’excellent travail de la RDC, avant de féliciter son prédécesseur pour «le brillant travail accompli pendant deux ans ». « C’est avec dévouement, engagement et détermination que je prends le relais de la présidence en ayant conscience de l’honneur que vous faites à mon pays le Sénégal et de l’immensité de la tâche à laquelle que je m’emploierai avec mon équipe et en concertation permanente du secrétariat général », a-t-il ajouté. Il a tenu à réitérer ses félicitations au Président Abdou pour l’excellent travail qu’il mène à la tête de l’OIF. 

          La conférence de presse co animée par les Ministres congolais et sénégalais des Affaires Étrangères et de la Francophonie, ainsi que le Secrétaire général de l’O.I.F. a tiré le bilan à mi-parcours du Sommet de Kinshasa et prépare en même temps celui de Dakar. Par la même occasion, la coopération multilatérale et les questions d’actualités ont été passées en revue. Mankeur Ndiaye a félicité au nom du président Macky Sall, « le Gouvernement congolais qui a bien assuré la présidence de l’O.I.F. pendant deux ans » Il a affirmé que «le Sommet de Dakar qui aura lieu les 29 et 30 novembre aura un double défi : celui de la mobilisation et celui de l’organisation ». Le Ministre des Affaires Étrangères a annoncé que  « le Président Macky Sall rendra un vibrant hommage au Président Abdou Diouf, chez lui au Sénégal, au moment où il terminera son mandat ». Le Sommet de Dakar aura comme thème : «femmes et jeunes» : vecteurs de paix et de développement. Pour le nouveau Président de la Conférence des Ministres de la Francophonie, « le Sénégal veut rendre hommage à ces deux couches et marginalisées et victimes principales des  guerres et conflits».

          Interpellé sur le délai de construction du site devant abriter le Sommet, Mankeur Ndiaye a tenu à rassurer tout le monde. «La volonté du Président Macky a exprimé le souhait d’organiser le Sommet à Dakar, a été accueilli à l’unanimité par  les Chefs d’Etats des pays membres. Nous avons l’habitude d’organiser des manifestations d’envergure internationale. Nous avons organisé deux fois le Sommet de l’O.C.I., ainsi que d’autres grands Sommet avec le service des Conférences du Ministère des Affaires Étrangères qui a toujours gagné le pari de l’organisation». Il a ajouté que « c’est le Chef de l’Etat lui-même qui coordonne le travail avec la mise sur pied d’un comité et la nomination d’un président du comité scientifique en la personne de Jacques Habib Sy ». Pour le Ministre des Affaires Etrangères, «le Président de la République veut en faire un Sommet national où tous les sénégalais se retrouveront, un Sommet populaire avec des animations scientifiques qui commenceront bientôt». Pour ce qui est de la durée des travaux, Mankeur Ndiaye a été catégorique. «Les travaux ont commencé et nous avons l’assurance que tout sera terminé en août 2014, c’est à dire 3 mois avant le Sommet». Il a été complété par Abdou Diouf pour qui, «le Président Macky Sall a voulu ce Sommet et il l’a obtenu et c’est sûr qu’il réussira le pari de l’organisation et de la mobilisation, car il a de la volonté». L’ancien Président du Sénégal qui a rendu hommage au Président Macky Sall pour «l’excellent travail qu’il est en train de faire», a précisé que, «comme l’a souligné Mankeur Ndiaye, ce Sommet arrive ¼ de siècle après celui de 1989 et qu’il faudra écrire un ouvrage intitulé de  »Dakar à Dakar » ». Le Secrétaire général de l’O.I.F. qui a félicité les Ministres Mankeur Ndiaye, Raymond Tshibanda, ainsi que tous les participants pour le déroulement des travaux et les bonnes décisions prises, a souligné que «la note dominante de cette Conférence a été l’assassinat des journalistes Ghislaine Dupont et Claude Verlon de RFI». Il a tenu à leur rendre hommage en précisant qu’ «ils demeurent en nous avec tristesse et nous avons cela au cœur et à l’esprit et nous leur dédions le succès de cette Conférence».

          La délégation sénégalaise dirigée par le Ministre des Affaires Étrangères

et des Sénégalais de l’Extérieur, comprenait le Ministre de la Culture Abdou Aziz Mbaye, Jacques Habib Sy, Délégué général pour l’organisation du Sommet de la Francophonie, madame Penda Mbow, représentante du Chef de l’État auprès de l’O.I.F., l’Ambassadeur du Sénégal en France, ainsi que El Hadj Kassé et Racine Talla Directeur général de la R.T.S., membres du Comité scientifique.

                                                           Correspondance particulière

                                                                Samba Mangane

 

PARTAGER