Modern technology gives us many things.

10 décès enregistrés sur les 322 cas de choléra au Niger

choléraLes formations sanitaires ont notifié 10 décès sur les 322 cas de choléra, suite à l’épidémie qui sévit dans la région de Tillabéri, à l’ouest du Niger, touchant également des camps de réfugiés maliens, a appris APA lundi de sources sanitaires à Niamey.


Une épidémie de choléra est en cours dans la région de Tillabéri depuis le 6 mai dernier, surtout dans la zone d’Ayorou, en bordure du fleuve Niger, a indiqué le Ministère de la santé publique, dans son bulletin épidémiologique.

Le site d’Ayorou a enregistré le plus grand nombre de cas avec 254 cas dont 3 décès dans le camp des réfugiés de Tabarbarey, non loin de la ville d’Ayorou, notifié 12 cas dont 1 décès, alors que celui de Mangaizé, situé dans le département de Ouallam, a lui déclaré 23 cas dont 3 décès.

Les autorités sanitaires du pays et leurs partenaires multiplient les actions pour contenir la progression de cette épidémie qui risque d’atteindre son pic avec l’installation progressive de la saison des pluies et son corollaire d’inondations.

D’autres initiatives se préparent également pour multiplier les actions de prévention dans la vallée de la Maggia, à l’est du Niger, non loin de l’Etat fédéré de Sokoto (Nigeria), une des zones de prédilection du choléra, a-t-on souligné.

En 2012, le Niger a enregistré plus de 5000 cas de choléra dont 110 décès, suite à une épidémie qui a sévit tout au long de l’année dans les régions de Tillabéri et de Tahoua, avec une forte concentration dans les zones situées en bordure du fleuve.

Les commentaires sont fermés.