Modern technology gives us many things.

​Pourquoi le Capitaine Mamadou Dièye ne peut pas faire de la politique…

0

Le Capitaine Mamadou Dièye, démissionnaire de l’Armée nationale et candidat déclaré à la présidentielle de 2019, ne peut pas faire de la politique à cause de son engagement militaire. Il est tenu par l’obligation de réserve.

Selon l’information donnée par une source militaire à la Rfm, « un militaire peut démissionner, mais il n’a pas le droit de parler de sa vie militaire. Et s’il veut démissionner qu’il dépose sa lettre de démission, il doit attendre deux (2) mois pour recevoir sa réponse. Ce sont les dispositions contenues dans la Loi 62 – 37 portant statut des officiers actifs. Si sa hiérarchie est favorable, le militaire peut partir et avoir d’autres activités. Mais ne peut pas s’engager en politique durant la tranche de 18 à 55 ans. Parce qu’il est tenu par l’obligation de réserve ».

Pour le Colonel Mamadou Ath : « le Capitaine Mamadou Dièye est dans la fourchette de 15 à 25 ans de service. Il a été formé dans l’une des plus prestigieuses académies militaires. En plus, il est un Officier de corps d’élite, la cavalerie. Ce serait donc, un précédent dangereux quand on le laisse partir pour faire la politique. Je pense qu’il n’a aucune raison de démissionner ».

Sorti de l’Ecole militaire de Saint-Cyr. Auparavant, le capitaine Dièye avait séjourné à la faculté d’Anglais de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis et à l’Université de Toulouse. Rentré au Sénégal en 2010, il a, pendant sept ans, occupé diverses fonctions dans l’Armée nationale. C’est de retour d’une mission des Nations Unies au Soudan, en 2017, que ce fils de militaire a déposé sa démission.
Arrêté vendredi devant les locaux de Dakar Actu, le capitaine Dieye a été acheminé samedi au camp militaire de Bargny. Il risque entre 6 mois et trois ans d’emprisonnement pour désertion.

Pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.