Modern technology gives us many things.

Une Africaine donne une leçon d’amour aux femmes européennes

Pour les femmes, vivre maritalement avec un homme et exprimer son amour envers ce dernier se conçoit différemment en fonction des sociétés. La façon dont la femme africaine aime et démontre son amour à son chéri est bien différente de celle des Européennes. C’est ce que Grâce, une jeune africaine a récemment essayé de démontrer lors de son passage dans l’émission télévisée « c’est mon choix » sur la chaîne française  TF1.

Pour Grâce aimer son mari c’est prendre soin de lui. La jeune africaine explique par exemple : «Quand mon mari rentre du travail, je lui enlève sa veste, je l’accueille  je lui masse les pieds, je lui coupe les ongles. Le matin, je me lève tôt, je me rends belle, j’accompagne les enfants à l’école, je lui prépare son petit déjeuner ».

Une conduite jugée inacceptable aux yeux des femmes européennes. Mais la jeune Grâce continue à soutenir son point de vue en expliquant qu’elle le fait par amour. Elle est très épanouie dans cette façon de vivre avec son mari. Même si elle est fatiguée, elle arrive à trouver du temps pour se reposer et d’accomplir toutes les tâches ménagères.

Une façon d’aimer son mari qui se conçoit très mal aux yeux des femmes européennes. Pour ces dernières, l’homme et la femme doivent de temps en temps se relayer dans l’accomplissement des tâches ménagères. Tout comme la femme fait la vaisselle, l’homme aussi doit la faire. Mais pour Grâce, il n’est pas question d’accepter cette approche. Car pour elle, l’homme doit travailler et rapporter de l’argent à la maison, lui offrir les cadeaux, organiser les voyages etc. Alors que la femme doit s’occuper à la fois de sa maison, de son homme et des enfants.

Cette position de Grâce doit-elle encore être acceptable aujourd’hui? Quelle est la bonne démarche qui doit-être adoptée, selon vous?

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.