Modern technology gives us many things.

Une fillette de 10 ans tuée d’un coup de machette à Ziguinchor

par une famille au quartier Château d’Eau de Ziguinchor a viré au drame. Subitement, les centaines de jeunes filles et de garçons qui couraient dans tous les sens dans une ambiance de joie ont été subitement plongées dans la consternation suite à un cas de mort constaté. En effet, c’est une jeune fillette âgée de dix ans, d’origine malienne et venue en vacances à Ziguinchor qui a malheureusement été tuée dans une bagarre à hauteur de l’intersection de la mosquée Dady Diouf de Kadior. Selon nos capteurs, la jeune fille du nom de Harbiétou Diarra qui a quitté son domicile à Santhiaba pour assister au diambadong (sortie des initiés), a eu la malchance de recevoir involontairement sur la poitrine le coup d’une machette d’un garçon qui voulait riposter à l’agression d’un de ses camarades. Tous les deux protagonistes sont des « selbés » (accompagnateurs des circoncis). Elle rendit l’âme sur le coup avant que sa dépouille ne soit acheminée à la morgue de l’hôpital régional de Ziguinchor. Aussitôt informés, les hommes de l’adjudant-chef Mamadou Lamine Bâ de la brigade de recherches de la gendarmerie de Néma à Ziguinchor se sont déportés sur les lieux à Kadior et chez la famille organisatrice de la fête au Château d’Eau. Sur place, une dizaine de jeunes qui étaient à ce «diambandong» ont été interpellés et conduits à la brigade pour les besoins de l’enquête. Si le ou les auteurs n’ont pas encore été identifiés et mis aux arrêts, il faut toutefois signaler que les gendarmes ont pu identifier des témoins qui peuvent les mettre sur la piste des auteurs de ces actes qui ont abouti au drame.
Le Populaire

Les commentaires sont fermés.