Modern technology gives us many things.

Un joueur victime d’un cambriolage en plein match

Alors qu’il se trouvait sur la pelouse du Groupama stadium avec ses coéquipiers lyonnais pour affronter Nice, le domicile du joueur néerlandais Memphis Depay a été la cible d’un cambriolage.

La soirée du vendredi 31 août 2018 restera un très mauvais souvenir pour le footballeur Memphis Depay. Alors qu’il défendait les couleurs de son club (l’Olympique Lyonnais) dans un match contre l’OGC Nice de Patrick Vieira au Groupama stadium, l’international hollandais a eu la désagréable surprise de voir que son domicile avait été cambriolé pendant qu’il jouait. Pour l’anecdote, Lyon a perdu cette rencontre sur le score de 1 but à 0.

Au total, les malfrats qui se sont introduits par effraction chez Memphis Depay ce soir-là sont repartis avec un très joli butin dont la valeur estimée s’élèverait à 1,5 millions d’euros selon une source proche du dossier citée par l’AFP. Toutefois, ce chiffre n’a pas encore été confirmé par la police, qui estime qu’il est trop tôt pour faire une estimation de la somme totale de ce qui a été dérobé au domicile du joueur. Un coup dur pour lui qui n’a jamais caché son ambition d’être recruté par un meilleur club que Lyon.

Les footballeurs souvent victimes de cambriolages

Un nouveau cambriolage visant un footballeur qui vient s’ajouter à une liste déjà très longue. Par exemple, plus d’une dizaine de joueurs qui ont évolué sous les couleurs de l’Olympique de Marseille ont déjà été visés par des cambrioleurs. Pour mémoire, Vitorino Hilton avait été frappé devant sa famille quand des hommes armés et cagoulés avaient fait irruption chez lui.

D’autres joueurs de l’OM comme Djibril Cissé et Mamadou Niang en 2006, Fabrice Abriel en 2010, les frères André et Jordan Ayew durant la saison 2010/2011, André-Pierre Gignac en 2014, Lassana Diarra en 2016, ou encore Dimitri Payet en 2017 font aussi partie des victimes de cambriolages. Il s’agit là d’un véritable fléau qui touche la cité phocéenne.

 

 

Closer

Les commentaires sont fermés.