Modern technology gives us many things.

Un joueur, soupçonné d’avoir frappé une femme avec un marteau, placé en garde à vue

Kalifa Coulibaly, attaquant du FC Nantes, a été placé en garde à vue le jeudi 23 août dernier après avoir frappé une femme avec un marteau. Il était titulaire avec son équipe le samedi 25 août dernier.

Scandale à venir en Ligue 1, le championnat de football françaisKalifa Coulibaly, attaquant du FC Nantes, a été placé en garde à vue le jeudi 23 août dernier après avoir été interpellé par les forces de l’ordre. Il aurait tenté de frapper une femme avec un marteau selon les informations du média Ouest-France. Libéré, le joueur a pu être titularisé le samedi 25 août avec son équipe contre Caen.

Selon le média, “les faits ont eu lieu dans un lieu privé“. Les forces de l’ordre ont été appelées par les voisins, alertés par les cris. Il a ensuite été interpellé et a passé la nuit du jeudi 23 au vendredi 24 août en garde à vue. Aucune plainte n’a été déposée et le joueur a pu regagner son domicile et jouer avec son équipe le samedi 25 août. C’est le fils de Waldemar Kita, le président du club, qui a été le chercher à sa sortie de garde à vue. Le parquet de Nantes pourrait décider d’engager des poursuites contre le footballeur originaire du Mali.

“Il cherchait toujours un prétexte pour me taper”

C’est loin d’être la première fois qu’un joueur de football est accusé de violences. En mars dernier, l’ex-compagne d’un joueur passé par le championnat français confiait: “N’importe quoi pouvait déclencher sa violence… Il cherchait toujours un prétexte pour taper. Et ce n’était pas des petites gifles, mais des coups de poing dans le ventre, sur le visage, partout… (…) Quand il me voyait pleurer après m’avoir tapée, il se rapprochait de moi, me demandait pardon, puis me forçait à faire l’amour. Je me débattais, mais je pense que ça l’excitait. Quand c’était fini, je continuais à pleurer dans mon coin.

 

Closer

Les commentaires sont fermés.